De beaux lendemains

Russell Banks, De beaux lendemains: un livre qui traînait sur ma PAL depuis la sortie du film en 1997 et que plusieurs personnes m’ont conseillé de lire. C’est l’hiver dans le nord de l’état de New York. Comme chaque matin, Dolores conduit le bus scolaire et ramasse tour à tour tous les enfants du village. Puis vient l’accident, les morts, les avocats qui se jettent sur l’affaire. Toute la communauté est en émoi et se divise. Russel Banks choisit de raconter l’histoire selon le point de vue de quatre personnes: Dolores, la conductrice du bus, Billy Ansel, un père qui perd ses deux enfants, Mitchell Stephens, un des avocats et Nicole Burnell, une des survivantes aujourd’hui en chaise roulante. J’ai profité de ma lecture pour revoir le film d’Atom Egoyan et je me dit que je le préfère au livre, celui-ci étant pas mal mais j’ai eu une impression de trop peu, de trop simple, alors que le film est rempli d’émotions et soutenu par une très belle musique de Mychael Danna.

Book_RATING-30

2 thoughts on “De beaux lendemains

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s