Short diary of the week (50)

Lundi: mettre une jolie robe mauve, finalement ce n’est pas aujourd’hui mais demain les choses se passent – ou pas, envie de livres, découvrir le nouveau Filigranes agrandi, perdre patience, regarder Downton Abbey

bonus: mes réponses au challenge anti-morosité d’Armalite: intelligente, sincère, loyale, aidant les autres, apprenant vite, allant au fond des choses, juste, on peut compter sur moi, stabilité, travaillant vite, et celles de diane à mon propos: curieuse, précise, enthousiaste, décalée/inattendue, généreuse, intègre, cohérente, coquette, gourmet, évolutive

Mardi: ma pile de disques à écouter comporte quelques-unes des pires choses des dernier mois: du folk médiéval barbare, de la clarinette klezmer techno, du flamenco world-jazz, de la pop celtique éthérée, de l’électro-swing tsigane – on comprendra que je déprime un peu après ça, une migraine qui commence, un documentaire intéressant sur les émigrants qui pris les bateaux de la Red Star Line à Anvers au début du siècle passé

Mercredi: migraine, commencer à écrire un long texte sur la cumbia, Inde – encore, Dr. Who

bonus: ce que j’ai changé à mon look aujourd’hui: pas grand chose mais j’ai sorti le rouge à lèvres Cockney, très rouge. Le Ruby Woo ou le Russian Red me semblaient un peu trop quand même. Demain peut-être ? Et j’ai mis des nouvelles chaussures ! J’ai eu un compliment d’une amie/collègue/lectrice d’Armalite qui dès le matin a cherché et trouvé ce que j’avais changé pour la journée

Jeudi: ce petit reste de mal de tête, cumbia, Dr. Who

bonus: le challenge du jour est compliqué pour moi: j’aime rire, je peux rire facilement mais je suis très mauvais public pour les livres et les séries tv censées me faire rire. Bref, je préfère répéter celui de mercredi: j’ai mis des bas à étoiles, ce qui m’a valu plusieurs compliments, dont un joli commentaire: “si tu files tes bas, tu auras des étoiles filantes”. Et j’ai aussi mis un rouge à lèvres que je ne mets jamais.

Vendredi: être contente parce que le coffret de cd tant désiré, Longing for the past, vient d’arriver, manger seule, Breaking Bad, évacuer les frustrations de la semaine

bonus:l’idée de collectionner les petits mots gentils est très bonne, il faut juste que je me trouve un endroit pour le faire.

Samedi: trouver au réveil des fleurs et des couques au chocolat en guise d’excuses, se casser la tête sur les explications d’un patron Burda et finalement coudre de la manière que je trouve la plus jolie, tondre la pelouse, sushis, documentaire sur Angkor

bonus: pas de DIY terminé en deux heures mais les deux heures de couture m’ont fait du bien

Dimanche: angoisser, aller au cours avec les pieds de plomb, transpirer beaucoup et finalement bien m’amuser malgré de sérieux problèmes de psychomotricité, rentrer à pied mais faire une chute de tension – c’était sans doute un peu trop en une fois, un bon bain chaud, planter plus de 170 bulbes à deux (alliums et tulipes), arracher les plants de tomates, cueillir les piments et les mettre au surgélateur et rentrer les plants qui promettent encore une belle récolte, coudre un peu mais ne plus avoir la patience, premier plat de gibier de la saison, Dr. Who rencontre un Dalek

bonus: le challenge proposait une séance de méditation… oups, j’ai complètement oublié !

One thought on “Short diary of the week (50)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s