Se soigner autrement (II)

Ma deuxième séance (du cycle actuel) avec Coyote vendredi passé m’a bien secouée. Nous n’avons pas beaucoup parlé au début mais il m’a prescrit vitamine C (normalement du C-Will mais je n’arrive pas à avaler les gélules ni leur contenu si je les ouvre) et magnésium (Promagnor en sachets). Je me suis ensuite couchée et il a réfléchi un moment à l’angle d’attaque. Il a senti ce qui se passait en moi via mon poignet puis a mis sa main sur mon ventre pour rester en contact avec moi pendant ce qui allait suivre. Je ne sais plus de quoi nous avons parlé en premier, mais je l’ai très vite interpellé sur mes problèmes à me motiver pour une activité physique. Les articles de MTLM (celui-ci et les suivants) m’ont beaucoup parlée et je sentais bien que j’avais besoin de conseils pour me motiver. Coyote m’a répondu qu’il fallait en effet que nous parlions de ça. Il a balayé mes blocages très rapidement en me disant qu’il fallait tout simplement que je bouge parce que pour le moment, mon corps est rempli de yin et manque de yang (j’interprète peut-être un peu ce qu’il a dit) et que surtout je n’utilisais les capacités de mon corps qu’à 18%. Ce qui est risiblement peu. Ce qui risque de m’entraîner vers le pire. Ce qui veut dire que si je ne bouge pas, je peux faire ce que je veux dans ma tête mais je ne trouverai jamais l’équilibre.

Nous avons ensuite essayé de trouver les raisons profondes de mon arrêt d’activité physique. Il y a 18 mois environ, il avait déjà mis le doigt sur le problème et j’ai acheté un vélo d’appartement pour me faire bonne conscience mais je n’ai plus été le revoir. Il peut être très confrontant et déterminé, et c’est là que cela devient difficile. Vient maintenant le passage des larmes: j’ai arrêté la danse indienne quelques mois avant le décès de ma mère, il y a presque 9 ans. Bam !

Nous avons quand même continué à discuter parce que je n’arrivais pas à déterminer quel sport exercer. A tel point qu’il a été chercher son smartphone pour trouver un cours avec moi. Parce qu’il me faut un cours collectif où je bouge et transpire. Donc pas toutes mes suggestions qui étaient: yoga, tai chi ou stretching. Quand j’ai parlé de natation en hésitant, il m’a dit non, je n’ai pas vraiment creusé les raisons mais c’est sans doute lié au côté solitaire. Il m’a proposé de l’aïkido ou de la zumba. Oui de la zumba ! Pour un truc qui bouge, ça bouge ! Il m’a aussi dit que je devais continuer le vélo d’appartement, mais plus de 20 minutes. C’est en effet à partir de la 21ième que ça devient bon pour le corps.

J’ai un peu fouillé sur le net en rentrant et vu que le centre sportif La Woluwe tout près de chez moi a plein de cours différents. Je devrais bien trouver quelque chose. Je n’en ai pas dormi ! (ou comment aller chez Coyote pour soigner mes insomnies et me retrouver avec de nouvelles). J’ai vu un cours de danses latines… je me dis que si je mets mon esprit en mode second degré, ça pourrait passer et ça m’aiderait même dans mon travail. Ou de la zumba finalement, mais au xième degré alors. Le dimanche matin au lieu de surfer sur le net, ça pourrait être bien.

Se faire soigner par Coyote, c’est renverser les barrières, aller au-delà de ses limites, détruire celles qu’on s’impose. Il m’a donné un grand coup de pied, là. C’est le déclencheur qu’il me fallait sans doute. Il me reste quelques obstacles un peu compliqués, plus d’ordre pratique: je dois aller m’acheter une tenue et des chaussures de sport et j’ai horreur de ça. Mais bon… quelque chose est enclenché !

Nous sommes jeudi entretemps (j’ai écrit le reste de l’article mardi) et au point de vue santé, je passe une très mauvaise semaine avec des migraines depuis mardi. Mon sommeil n’est pas très bon non plus. Je suis dans une phase d’immobilité, avec comme blocage principal l’achat de chaussures de sport. Je voulais y aller hier mais je me sentais trop mal. Mais ce soir, j’y vais, promis ! Et dimanche matin, je vais à un premier cours. Vous me soutiendrez moralement ? Ou vous voulez m’accompagner ? Le premier cours est gratuit !

N’hésitez pas à décrire dans les commentaires quelle est votre vision de l’activité physique et quel sport vous pratiquez !

17 thoughts on “Se soigner autrement (II)

  1. Tu ne peux pas imaginer à quel point ton billet me parle encore une fois. Il est évident que j’ai besoin d’une activité physique moi aussi, même si je m’invente toutes les raisons du monde pour ne pas y aller. Il est question que j’aille faire de l’aqua-biking avec une amie… Du coup, je vais lui en reparler quand elle rentrera de Corse. Promis !
    Et je prendrai de tes nouvelles dimanche🙂

  2. Je ne suis pas très sportive et j’ai tendance à me considérer comme assez empotée (*souvenirs de cours d’éducation physique pénibles inside*).
    Mais je sais qu’une activité peut me faire du bien car je ressens une perte d’équilibre (au sens avoir la tête qui tourne et manquer d’assurance en descendant les escaliers par exemple, pas au sens psy du terme) et des migraines (du fait des cervicales qui se figent) quand ma vie est trop immobile. Puis, dès que je me choisis un sport, plein de choses me bloquent, au delà du fait que je n’ai jamais ressenti le bien être et l’endorphine que les passionnés nous promettent ^^.
    Des trucs vraiment bêtes comme: où sont les vestiaires, comment fonctionnent les douches, est-ce qu’on peut laisser son sac, comment se passe une séance? Bref, toute l’organisation autour. Ma première séance de piscine me stressait et changer de piscine (et donc de fonctionnement de ticket, vestiaire et douche) me stresse aussi, par exemple. J’ai besoin de savoir comment ça va se passer dans les détails.
    Cette année, je n’ai pas “opposé de résistance” à la proposition d’une amie de faire du badminton. Je me suis mise en off 5 minutes pour me laisser couler sur la pente positive. Et au réveil, j’étais inscrite au club. Me reste plus qu’à assumer🙂
    Je penserai à toi dimanche!

    1. Je n’ai pas détaillé mes blocages mais ils sont identiques aux tiens. C’est pour ça que je me dis que si je vais dimanche, je n’aurai pas besoin de vestiaires vu que je partirai habillée de la maison (yeah le look sportif en rue !). Bon c’est dimanche matin, il n’y a pas grand monde en rue. Et j’aurai l’occasion d’inspecter l’endroit pour y aller aussi en semaine.
      Comme toi, je n’ai jamais senti ces endorphines qui rendent accro au sport et j’ai été traumatisée à l’école (je pense avoir déjà écrit un article sur le sujet).
      Bon badminton !

  3. On ne pourra pas dire que je ne t’ai pas dit que les 20 minutes de vélo n’étaient pas suffisantes😉 20 minutes, c’est l’échauffement en fait😉

    Je ne vais pas remettre en question les recommandations de Coyote mais il n’a peut-être pas connaissance du nombre de blocages à démolir pour arriver à suivre ses conseils.

    Quand j’ai mis les pieds pour la première fois dans un club de fitness, je ne suis pas parti de zéro, j’y suis allé pour maintenir une certaine forme physique que j’avais acquis après plusieurs mois de vélo assez intensif que je ne pouvais pas poursuivre pendant l’hiver.
    A mon avis tu te sentirais un peu plus à l’aise si retardais un peu les cours collectifs pour te concentrer sérieusement sur le vélo pendant 2 mois. Parce que pour l’instant si tu arrives à faire sauter tout tes blocages, tu risques d’encaisser un peu trop fort l’effort physique, ce qui pourrait peut-être te démoraliser même si je pense que tu te sentiras quand même mieux.

    Je pense aussi que tu dois arrêter de réfléchir à faire ceci ou cela, et surtout pas à ce qu’on va penser de toi. Si tu arrives finalement à franchir les portes d’un club, tu essayes tout et tu verras bien ce qui te plait. Parce que si ça tombe tu détestes la zumba mais par contre tu es une brute de body combat parce tu adores avoir l’impression de donner des tartes à tes collègues et autres supérieurs.

    Un truc qu’il ne faut pas oublier, c’est la possibilité d’avoir un coaching et je pense que dans ton cas c’est tout à fait approprier. Parce que non seulement cela va t’aider pour certains blocages et ensuite cela t’évitera de faire des bêtises qui pourrait être dommageable physiquement. Et puis à nouveau, si tu arrives à faire le premier pas, autant mettre toute les chances de ton côté.

    Dernier truc, je te signale qu’il y a pas mal d’adresses à proximité de ton boulot.

    1. C’est intéressant ce que tu dis là. Je serai de toutes façons suivie par Coyote, je retourne d’ailleurs chez lui dans une semaine et demie. C’est pour ça que j’aimerais au moins essayer un cours pour voir ce que ça me fait et continuer le vélo. Mais le problème du vélo, c’est que je fais ça seule et que donc c’est facile d’avoir les excuses pour ne pas le faire.
      Je me dis que même si je ne participe qu’à la moitié du cours activement, j’aurai déjà fait ça. Et que si la zumba ne me plaît pas, j’aurai l’occasion de tester autre chose. Il y a même moyen d’acheter une carte pour 5 cours au choix, justement pour essayer plein de choses. Quant au fitness, ça ne me tente pas plus que ça. Je ne sais d’ailleurs pas si c’est si facile que ça de trouver un bon coach (tu peux me contredire).

      Entretemps, le blocage d’achat de chaussures est déjà levé, et c’est déjà pas mal. Je suis décidée à aller au cours dimanche et j’espère que ça ira. Je donnerai mes impressions après😉

      Pour les adresses, c’est du fitness ou d’autres cours ?

      1. J’ai le même problème que toi avec le vélo d’appartement. Si tu veux, on peut se caler un créneau commun, se fixer des objectifs mutuels et s’encourager l’une l’autre. Qu’en dis-tu ?

  4. Hello, je serai rapide là tout de suite, mais reviendrai sur le sujet plus tard…ayant connu plusieurs des soucis mentionnés dans ces deux articles, gym à l’école aussi…je me suis mise à m’occuper de mon corps à la quarantaine en douceur, en cherchant ce qui me plaisait vraiment : un bonheur. Un ancrage, une découverte. Je recommande particulièrement le Pilates pour une vraie compréhension de comment nous fonctionnons, un travail sur la structure, sur tous les muscles, Des cours privés si tu peux te le permettre, pour commencer. Le vélo, oui, pour le cardio, mais bon, pas très excitant toute seule, Je peux te proposer des adresses par mail privé, si tu es intéressée, j’aurai plus de temps en semaine…et by the way j’ai la cinquantaine, juste pour situer…:-), et pourquoi pas la zumba, il faut juste faire attention à ce qui est trop rapide, trop brusque, par rapport au fait de partir de pas grand-chose vers beaucoup…Je pense que tu as besoin de quelque chose d’individualisé, de sur-mesure pour commencer, enfin, une intuition…Bon weekend.

  5. Isa: s’encourager mutuellement est en effet une bonne idée ! Pour le moment, mon créneau était le dimanche matin mais ça risque de changer. J’ai toujours l’espoir qu’en rentrant du boulot j’ai le courage d’en faire mais ça ne fonctionne pas… Quand en fais-tu, toi ?

    1. J’ai essayé d’en faire le matin avant le boulot mais ça ne fonctionne pas vraiment. Tu crois que le vendredi soir ou le samedi matin ça te conviendrait ?

      1. Le vendredi soir, non: en général, je rentre crevée de ma semaine de boulot. Et le samedi matin, j’hésite. Je me dis qu’il faudrait que je me trouve un créneau en milieu de semaine plutôt…

  6. Moi c’est yoga deux fois par semaine et cette année, je remplace la danse africaine par de la plongée! J’ai pendant longtemps eu un peu de mal à aller dans un club nouveau, avec des gens que je ne connaissais pas, me lâcher devant eux, mais au final, j’ai testé plein de choses! Danse moderne, danse contemporaine, self defense, kung fu, danse africaine… Et ça fait du bien! Courage, le sport, une fois que l’on a trouvé ce que l’on aime et que l’on laisse de côté le regard des gens autour, c’est super positif. La preuve, je commence la plongée poussée par une amie que je me suis faite via des copines de la danse africaine!

    1. Merci pour ces encouragements et bienvenue !
      Entretemps, j’ai fait le premier pas et ça s’est bien passé. Je raconterai tout ça dans un billet futur😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s