Short diary of the week (48)

Lundi: mal de tête qui dégénère en migraine avec vertiges, une journée à oublier, se soigner un peu avec un gin tonic, aussi bizarre que ça paraisse

Mardi: toujours quelques restes de mal de tête ainsi que des courbatures, combattre la migraine à coups d’aspirine… et de cocktail, un joli cocktail bleu ciel pour effacer le ciel si gris, un documentaire qui fait peur: The act of killing, à propos de l’histoire récente de l’Indonésie

Mercredi: mais où s’est cachée ma motivation ?, qui va appuyer sur le détonateur ?, se motiver en duo, continuer à faire des effort pour penser positif, suite et fin de The act of killing, arriver à m’endormir sans médicament

Jeudi: me rendre compte dans le tram que j’ai oublié de mettre la ceinture à ma robe, le calme avant la tempête ? – ou pas, ce sentiment d’irréalité, un documentaire d’Envoyé Spécial sur les produits chimiques dans les vêtements – l’horreur

Vendredi: entrevue avec mon chef de service, avoir l’impression de me répéter, parfois la solution aux problèmes est toute simple quand on trouve de suite le coupable, thon et avocats, The great Gatsby – enfin le début – qui me laisse en même temps un sentiment de dégoût et de fascination

Samedi: me réveiller tôt, avoir plein de projets – de couture surtout, tondre la pelouse, décalquer un patron de robe et me poser des questions par rapport aux manches, aimer les w-e, Hippie masala – un documentaire qui s’intéresse aux hippies qui sont restés en Inde (mais qui ont tellement pris de drogues que même ceux qui parlent anglais ne sont pas très compréhensibles – je ne parlerai pas du Suisse parlant un dialecte – le tout sans sous-titres évidemment)

Dimanche: une nouvelle de Joyce Carol Oates en pédalant, débroussailler les tomates, laver la voiture, tenter de déboucher une canalisation, faire une toile de la robe et changer le patron au niveau des manches, curry thaï, prédire l’avenir au tarot

2 thoughts on “Short diary of the week (48)

  1. Tu prédis l’avenir au tarot? Je m’y étais mise mais je n’ai pas continué. C’est très courant chez les femmes de ma famille, de prédire l’avenir de diverses façons et je pense que je n’y suis pas insensible tout en étant vraiment pas “dedans”, je suis beaucoup trop cartésienne. Mais ça intrigue mes amis, ce jeu de tarot et ils veulent que je m’y remette pour leur tirer les cartes. Pour ma part, je n’ai pas envie de leur infliger mes interprétations laborieuses, ça risque de casser l’image mystérieuse qu’ils ont d’une prédiction🙂

    1. La dernière fois que nous l’avions fait, c’était il y a 8 ans, donc on ne peut pas dire que c’est une habitude. Et puis je ne le prends pas très au sérieux, c’est avec un livre qui explique comment faire et ce que veulent dire les cartes. Mon esprit cartésien m’a poussée à lire les réponses pour plein de combinaisons et il y a toujours quelques chose de positif. Bref….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s