Insomnies, état des lieux

Dans mon short diary du 5 août, je parlais de mes nombreuses insomnies et de mon désir d’y faire quelque chose. Où en suis-je aujourd’hui ? Pas très loin en fait.

J’ai (re)commencé une série de visites chez mon massothérapeute/énergéticien Coyote. La première s’est bien déroulée, il a travaillé sur mes poumons via différents points d’acupuncture sur le méridien en question (mais sans aiguilles, juste avec une pression) puis m’a détendu tout le corps en me secouant bras et tête dans une manière qui me fait un peu penser à ce que décrit MTLM. Il m’a prescrit un mélange d’huiles essentielles, toujours liées au fonctionnement de la zone des poumons. J’ai oublié les détails mais ce n’est pas juste la respiration qui compte. Mon deuxième rendez-vous est dans deux semaines.

J’ai également été chez le médecin généraliste qui n’a pas eu de réponses très claires ni de solutions pratiques. Elle m’a vaguement proposé de voir un psy et/ou un sophrologue. Et elle m’a prescrit des anxiolytiques (du Xanax générique). Que je prends. Et qui me permettent de dormir. Mais cette solution ne me satisfait absolument pas. Au moins, je ne suis plus une loque toute la journée et j’ai l’énergie nécessaire pour travailler et pour mes loisirs.

Je n’ai pas encore réussi à mettre le doigt sur le nœud du problème. Mes insomnies me semblent clairement liées à mon travail, vu que je les ai du dimanche au jeudi et que si j’ai congé le lendemain, je dors comme un bébé sans aide aucune. Je suis malheureusement tombée dans un cercle vicieux: le soir, j’angoisse parce que j’ai peur de ne pas dormir, et donc je me crispe, et donc je ne dors pas. Je suis assez impatiente de revoir Coyote et surtout de trouver une solution plus définitive.