Short diary of the week (46)

Lundi: c’est la rentrée – il y a à nouveau plein de monde dans les transports en commun, plein d’énergie, faire une liste avec les corvées à faire pour la fin de la journée, 1/5 déjà faite, manger et perdre toute mon énergie, tenter de la retrouver bien vite, goûter une nouvelle combinaison de gin tonic, restes de barbecue, documentaire sur la new beat et me rendre compte que je connais tous les morceaux

Mardi: trop de temps dans la salle de bain + problèmes de métro – yeah c’est la rentrée, commencer à me lasser de la musique indienne mais j’ai à peine dépassé la moité, tenter de trouver des choses positives à l’automne, procrastiner – encore et toujours, profiter du beau temps, tomates farcies, The sound of Belgium – un excellent documentaire sur la musique électronique en Belgique

Mercredi: mal dormi, joli tag au pochoir sur le trottoir qui met de bonne humeur: “morning hug”, ghazal, être interrompue par une collègue et puis ne plus réussir à travailler pour cause d’énervement, s’inscrire au programme partenaires d’amazon, il fait trop beau pour faire du shopping chaussures comme prévu, boire un cocktail pour se calmer, se couper au doigt et pleurer un bon coup mais au moins cela réussit à me calmer, Hell on wheels

Jeudi: mettre la robe qui a toujours son petit succès, réunion efficace, courir partout pour résoudre une série de mini-problèmes, gyozas du stand sushis du Delhaize – pas mal, un peu salés quand même, faire dégénérer une soirée agréable parce que je me suis sentie vexée

Vendredi: congé forcé pour cause de travaux à la canalisation d’eau, pas assez dormi pour cause de dispute le soir avant, les ouvriers sont partis à 11h – l’après-midi est à moi !, sieste, lecture, barbecue, rester dehors longtemps devant le feu

Samedi: lessive, plier le linge, couper les fleurs mortes dans le jardin, vaisselle, récolter des tomates et les surgeler, tenter de déterminer des projets de couture pour l’automne, le cœur qui bat trop vite, mauvais karma avec la STIB ce soir: un métro puis deux bus pour arriver dans le centre ville, sushis rapides, Nosferatu de Murnau à Bozar avec orchestre classique en live – un peu trop classique et lyrique mais intéressant quand même, Zinnebier à La Fleur de Papier Doré – un des cafés préférés de mon papa à l’époque, rater l’avant-dernier métro de 10 secondes et devoir attendre 20 minutes le suivant – ce qui n’a pas aidé à me mettre de bonne humeur

Dimanche: très mal dormi – tout coucher après minuit se traduit par un mauvais sommeil – je deviens vieille, encore surgeler des tomates, troc tissus et laines à Molenbeek et plein de rencontre, marché thaï à Stockel: acheter différents plats et observer les beaufs du quartier, comater devant la tv

2 thoughts on “Short diary of the week (46)

  1. Oh, dommage qu’on ne s’est pas vu au BOZAR samedi.

    J’ai beaucoup aimé Nosferatu, l’orchestre m’a impressioné sans m’atteindre vraiment par contre. Et j’ai trouvé les discours d’introduction bien prétencieux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s