In the naga’s wake

Mick O’Shea, In the naga’s wake: the first man to navigate the Mekong from Tibet to the South China Sea: trouvé par hasard en faisant des recherches sur Bookos, je me suis lancée dans le récit de cette expédition juste après l’histoire du Cambodge. Il me fallait en effet une lecture qui ne quitte pas tout à fait la région avant de pouvoir passer à autre chose. Mick O’Shea a descendu tout le cours du Mékong en kayak, de ses sources au Tibet à son embouchure au Vietnam, naviguant dans des zones inconnues de l’homme, aux rapides extrêmement dangereux. Toute cette partie « exploit » m’a quelque peu dérangée mais forme malgré tout une lecture pleine de suspense. Et le livre donne une idée des paysages qui changent tout le long du grand fleuve et des problèmes écologiques causés par les grands barrages construits par les Chinois. Si vous préférez la version filmée, c’est ici. Pal mal, mais il y a mieux sur le sujet: Ian Walker, Against de flow. Culinary adventures up the Mekong River, le troisième livre cité dans ce billet et John Keay, Mad about the Mekong qui raconte l’histoire des premiers explorateurs du Mékong.

Book_RATING-30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.