When the war was over

Elizabeth Becker, When the war was over. Cambodia and the Khmer Rouge revolution: j’ai acheté ce livre d’histoire à Phnom Penh, cherchant à mieux connaître l’histoire récente du Cambodge. Elizabeth Becker y a été de nombreuses fois dans les années 70 avant la guerre, mais aussi comme une des très rares journalistes invités par les Khmers Rouge. Elle explique l’histoire du pays, à partir de la fin de la période coloniale aux Accords de Paris en 1991, se basant sur de nombreux interviews des personnages clé (anciens Khmers Rouges, diplomates, journalistes) mais aussi de simples Cambodgiens. On pourrait croire que ce genre de livre est ennuyeux mais l’auteur écrit tellement bien et relate les faits tout en intégrant des éléments plus personnels par moments. J’ai vraiment dévoré les plus de 500 pages ! Ce livre permet de comprend comment le jeu politique mondial a fait sombrer un tout petit pays dans l’horreur, et comment ce même jeu n’a permis de résoudre ses problèmes qu’après des années de status quo. En fait, il aura fallu l’arrivée au pourvoir de Gorbatchev pour que les choses changent. J’ai juste regretté (mais c’est un tout petit regret) de ne pas avoir plus d’informations sur la vie quotidienne dans le pays après 1978 mais c’est un livre que je recommande fortement à toute personne qui veut mieux connaître l’histoire actuelle du Cambodge. Et il m’a donné d’en savoir encore plus, d’où l’apparition d’autres livres sur le même sujet sur ma PAL.

Book_RATING-40