Les vulnérables

Chang-rae Lee, Les vulnérables: il y a quelques années, j’avais adoré Les sombres feux du passé, un bon prétexte donc pour acheter le nouveau roman de l’auteur coréen-américain. L’histoire suit deux personnages principaux, June, une fillette rendue orpheline par la guerre de Corée et Hector, un G.I. qui a participé à cette guerre. Ils se rencontrent dans un orphelinat tenu par un couple américain, un pasteur et sa femme Sylvie, qui est le troisième personnage important du récit. L’auteur alterne les chapitres se déroulant dans le passé, celui juste après la guerre mais aussi antérieur, suivant l’enfance de Sylvie, et des passages se déroulant au temps présent, mettant en scène une June en fin de vie, atteinte d’un cancer, à la recherche de son fils disparu avec l’aide d’Hector. Il dissèque les méandres de la mémoire, les événement intimes et les ravages de la guerre, la destruction et la reconstruction (ou pas) de ses personnages. J’ai beaucoup apprécié ce livre tout en gardant un meilleur souvenir des Sombres feux du passé. Mais j’ai peut-être oublié entretemps…

Book_RATING-35

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s