6 years

Je viens d’avoir 5 ans et mes vacances sont comme toujours partagées entre la maison et la mer, à Middelkerke. A la plage, je monte mon stand de fleurs en papier et parfois je vais en acheter avec des coquillages chez d’autres filles, mais souvent je considère que les miennes sont bien plus jolies ! Mes parents proposent aussi quelques excursions et nous allons avec ma cousine à Meli. Je dois bien avouer que je ne me sens pas du tout à l’aise à proximité des chèvres alors que Caroline les caresse sans problème. Heureusement, je suis bien protégée sur les épaules de papa (un de mes endroits favoris !).

Ma maman m’habille toujours chez Dujardin mais les tenues de plage sont constituées de mini shorts en tissu éponge avec sweat-shirts assortis et sandales Teko.

En septembre, je rentre en troisième maternelle, dans la classe de Madame Julienne, toujours dans la même école à côté du Delhaize. Mimi, ma gardienne continue à me garder après 4 heures en attendant que mon papa vienne me chercher chez elle. Madame Julienne nous occupe bien avec des dessins et elle nous apprend déjà à écrire nos noms en majuscules pour les signer.

Pour la Saint-Nicolas, elle organise un spectacle avec les autres classes et je danse en public avec mes camarades. Le thème devait être la ferme ou quelque chose du genre d’après les costumes. Saint-Nicolas m’apporte un train électrique Märklin avec lequel je joue beaucoup mais qui n’a jamais été fort développé alors que j’aurais bien aimé recevoir de nombreux rails et aiguillages. Mes parents combleront ce désir plus tard en m’offrant un train électrique en Lego que j’ai pu monter et démonter à ma guise.

Pendant l’hiver, je m’amuse bien avec mon papa qui fait un grand feu dans le fond du jardin pour brûler les feuilles mortes. Ma maman a dû me décrotter avec un grand bain, j’étais noire de suie !

A la fin de l’année scolaire, je suis super déçue: je dois quitter cette école alors que plein de nouveaux jeux (balançoires, toboggans…) viennent d’être installés. Qu’est-ce que j’ai râlé !

C’est à nouveau l’été et j’ai 6 ans ! Ma vie va sérieusement changer à l’automne !

14 thoughts on “6 years

    1. tout à fait ! (ma mère aussi en fait)
      D’ailleurs j’ai été bien embêtée à l’adolescence: bizarrement, on n’en trouvait plus, ou en tous cas de jolies sandales plates et j’ai porté plusieurs années de suite des escarpins tout l’été.

  1. C’est vrai qu’on en revient aux sandales ! ^^ Mon fils a connu la même déception que toi cette année. Ils viennent d’installer de nouveaux jeux dans la cour de la maternelle alors qu’il passe en primaire dans la cour d’à côté…
    Et sinon, j’aime toujours autant tes récits d’enfance !

  2. ça me fait penser que l’un de mes premiers spectacles d’école intégrait un chanson de Claude François où les petits garçons chantaient et les petites filles dansaient en arrière plan dans des bikini ficelle sur lesquels avaient été ajoutés des pagnes argentés et des paillettes. Aujourd’hui, quand je regarde les photos, je me demande comment des adultes ont pu à ce point sexualiser des petites filles sans sourcillerO_o Une autre époque…

  3. J’adore lire ces récits. Ca me rapelle ma propre enfance. Ca va même jusqu’à réveiller des souvenirs d’odeurs et de sensations. Je crois que j’aime bien comme tu sais appuyer sur des petits détails anodins qui font tout, justement, lorsqu’on est enfant.

    1. merci !
      c’est aussi parce que je me souviens plus des détails que des grandes choses. Les nombreuses photos qu’ont prises mes parents aident beaucoup. Je sais que si un jour j’arrive à mes 20 ans et plus, ce sera bien plus compliqué.

  4. Evidemment que j’ai connu Meli ! et aussi Bellewaerde ! On y allait une année sur deux, soit avec mes parents soit avec les parents ou grands-parents de mon amie Véronique.
    Je n’ai par contre jamais été au Meli du Heysel.

  5. Que je les aime tes récits ! Sans doute parce qu’ils font écho à l’enfant que j’ai été – les détails y sont pour beaucoup. Moi aussi j’avais des sandales Teko, qui ont peu ou prou forgé mon goût pour les sandales simples, et des shorts en éponge. Oh Melipark !..
    Ton expression sur cette photo est attendrissante et en même temps très déterminée. La force tranquille😉 Ce sourire, c’est encore le tien.

  6. Ca me rappelle un peu la mienne d’enfance.
    J’ai jamais eu de Marklin, c’était trop cher pour nous en France mais j’étais fan de LEGO et je suis allé un nombre considérable de fois à MELI PARK quand c’était encore les abeilles et pas PLOPSALAND (merdique). J’ai encore des photos et des souvenirs de tout ça. On allait parfois à WALIBI en zone flamingande aussi et on repassait au “Panaché” le soir à Antwerpen. On rentrait jamais avant 03H00 du mat et je me rappelle les lumières sur les autoroutes, chose qu’on avait pas en France à l’époque.
    Diantre que le temps passe…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s