Shark’s fin & Sichuan pepper

Fuchsia Dunlop, Shark’s fin & Sichuan pepper. A sweet-sour memoir of eating in China: j’ai adoré ce livre, un point c’est tout ! Fuchsia Dunlop, une anglaise, raconte comment dans les années 90, elle a appris à cuisiner les classiques du Sichuan, dans une école avec des Chinois, dans un pays en plein changement. Elle explique ses aversions par rapport aux ingrédients bizarres tels que pieds de poulet ou tripes diverses et comment elle s’y est habituée, les trouvant tout à fait normaux après un certain temps. Tout en décrivant les spécialités culinaires, elle parle également de tout un pays dans lequel elle voyage avec avidité. Elle pose aussi des questions sur son développement trop poussé, au détriment de la nature. C’est un livre qui combine récit de voyage et cuisine, un genre que j’apprécie tout particulièrement parce qu’il donne envie de manger (quelques recettes sont incluses). Il me donne aussi envie d’acheter les livres de cuisine que l’auteur a écrit après ses études et recherches, une cuisine loin du classique porc aigre-doux ou du poulet sauté au wok. J’en profite également pour conseiller un livre similaire que j’ai lu il y a déjà un temps certain: Ant egg soup de Natacha du Pont de Bie (et un des premiers articles sur ce blog).

4 thoughts on “Shark’s fin & Sichuan pepper

  1. Merci pour cet article, il m’a convaincue d’ignorer ma pile de lecture gigantesque – comme chez tout le monde – et de commander celui-ci et celui de Natacha du Pont de Bie illico (comme par hasard, ils sont pas trop chers !) ! Rien que le titre me met l’eau à la bouche🙂

    Alice/Undecoratedwall (sur le blog d’Armalite)

  2. Bienvenue !
    et désolée pour l’agrandissement de la PAL. J’espère qu’ils te plairont tous les deux et que tu en feras un compte-rendu sur ton blog.

    1. Oh non, ne jamais s’excuser d’agrandir une PAL🙂
      En tout cas, ça y est, à peine un mois après que tu en as parlé, j’ai lu et chroniqué ce superbe bouquin :]
      Je n’avais pas réussi à mettre la main sur le livre de Du pont de Bie, mais ce n’est que partie remise.
      Il ne me reste qu’à te remercier infiniment d’avoir parlé de Shark’s Fin, dont je ne connaissais pas du tout l’auteur.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s