Short diary of the week (31)

lundi: congé !, lessive, un peu de rangement, s’énerver sur la fermeture éclair de la robe, la terminer, couper les bouts de la chemise, les entoiler parce qu’au cours c’est compliqué alors que j’ai envie de passer à autre chose, tester l’application pinterest pour iPad en publiant des photos faites à la minute – ou une liste de patrons à coudre dans les Burda qui traînent, vider le lave-vaisselle, nettoyer et ranger le reste, cuisiner, voir enfin diane qui a travaillé toute la journée sur le site web à rendre demain, le voir s’endormir sur son assiette, chercher une occupation pour la soirée, espérer que le w-e prochain se fera plus en commun

mardi: contrariété sur contrariété – rien de grave mais énervant à la longue, plus de chambre dans le même hôtel que Katrien à Cardiff en octobre – une contrariété de plus, cours de couture qui a heureusement été un tournant dans la journée, comfort food: lasagne, premier épisode de In the flesh – les zombies sont soignés et doivent réintégrer la vie normale

mercredi: pas moyen de me concentrer, réserver un autre hôtel avant qu’il ne soit trop tard, entrevue d’évaluation, chercher la personne qui peut me dire qui fabrique les cartes de visite, me retrouver à l’autre du bout du bâtiment au bout du couloir dans le dernier bureau et y rester longtemps pour une conversation très variée, rentrer crevée, brochettes de poulet, traîner devant la tv, lire un peu

jeudi: me réveiller au milieu de la nuit à cause de l’orage, apprécier que l’employé de Vivaqua vienne pile à l’heure prévue – mais il faudra changer la canalisation qui est encore en plomb, faire de gros efforts de concentration pour rattraper le temps perdu, envie de gigot mais les morceaux sont trop grands, je devrais écire un article intime et très précis sur le cancer de ma mère parce que j’ai l’impression que ses souffrances sont difficiles à comprendre, en discuter longtemps avec Lolly et Lada et trouver du soutien de ces conversations, la bestiole dans la cave prend du plaisir, kill kill kill

vendredi: ne pas trop bien dormir en pensant à la bestiole, longue journée mais c’est la dernière de la semaine, lieu noir à la tapenade et aux asperges

samedi: traîner sur le net (c’est une constante), continuer à faire des photos de tous les patrons que j’ai envie de faire/pourrais faire et les mettre sur Pinterest, agrandir le parterre et planter un palmier, sushis, dispute parce que j’ai dit que je m’ennuyais pendant un long monologue, passer la soirée seule physiquement mais pas virtuellement

dimanche: vélo d’appartement, lecture, acheter trop de plantes chez Groendekor, trop froid pour les planter, lecture, agneau et taboulé aux oignons grillés, The Rocky Horror Picture Show

2 thoughts on “Short diary of the week (31)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s