Tiger rag

Nicholas Christopher, Tiger rag: après Voyage vers les étoiles que j’ai adoré, il me fallait une nouvelle dose de Nicholas Christopher. Et comme il venait de sortir un nouveau roman, Tiger rag, je me suis précipitée dessus. Le sujet me tentait: le roman raconte en parallèle une double histoire, celle de l’enregistrement d’un cylindre au début du 20e siècle par le musicien jazz Buddy Bolden à La Nouvelle-Orléans et celle, actuelle, de la relation entre mère, Ruby, et fille, Devon. Les deux récits se croisent, mais de manière assez labyrinthique, une constante chez Nicholas Christopher. J’ai à nouveau beaucoup aimé l’écriture et les ambiances mais ce livre ne fait que 250 pages et m’a laissé un goût de trop peu, j’aurais préféré pouvoir me plonger dans ce monde bien particulier plus longtemps, en profiter et rêver encore plus sur le monde du jazz des origines. Je recommande cependant à tout amateur de musique mais aussi à toute personne qui apprécie un roman bien écrit.

Book_RATING-40

Une réponse sur « Tiger rag »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.