A la recherche du petit déjeuner idéal

Suite à mon article précédent, voici quelques détails concernant mon petit déjeuner. Il consiste depuis des années en céréales genre muesli croquant et lait, avec un thé noir sucré. Rapide et efficace donc mais sans doute pas idéal. Quand je suis en voyage, je me régale des buffets combinant œufs et autres plats salés, fromage, charcuterie et fruits. Cela me plairait de déjeuner comme ça plus souvent pour que je n’aie pas de creux en milieu de matinée (enfin, un creux qui ressemble plus à une faim criante qu’il faut apaiser de suite sous peine de tomber dans les pommes) mais le matin, mon temps est limité et ma digestion pas toujours optimale (la simple odeur de café dans le métro me donne la nausée). Je me demandais donc en quoi consistait votre petit déjeuner. Et quelles sont vos méthodes pour ne pas avoir faim en milieu de matinée ?

11 thoughts on “A la recherche du petit déjeuner idéal

  1. En ce qui concerne mon petit déjeuner, ça dépend des jours. Ce que je préfère c’est deux grosses tranches de pain d’épeautre gris (j’ai la chance d’avoir une exellente boulangerie d’épeautre juste à coté de la maison) toastées et beurrées très light mais demi-sel. En fait j’achete un grand pain tranché épais que je mets au congelateur, je sors les tranches au fur et à mesure. Avec ça un grand café au lait sans lactose. (si pas de pain gris alors des krisprolls).

    En cas de petit creux, j’ai en général toujours des pommes avec moi : des Kanzi ou des Pink Lady. Cela me permet de tenir jusqu’au déjeuner où je mange (quand je travaille) équilibré : légumes, féculents gris et protéines (viande, poisson ou pois chiches).

    Idem l’aprem’ je mange une pomme. En fait j’adore ça. C’est presque plus la saison😦 Je la remplacerai par une compote. Je sais qu’en Belgique la compote est réservée à l’accompagnement des repas ou aux bébés. En France il y a un grand rayon compotes “pour adultes” au département frais des supermarchés. On peut en trouver des “sans sucres ajoutés” et elles sont délicieuses. Ici je les achète au rayon bébé.

    1. Tant que je vivais chez mes parents, le pain, c’était bien: comme on en mangeait à trois, il était vite fini et donc toujours frais. Quand j’ai été habiter toute seule, le pain traînait et je n’ai jamais pris l’habitude de le mettre au surgélateur. D’où les céréales.
      Et les pommes, ce n’est pas suffisant comme snack pour moi, j’ai déjà essayé😉

  2. Mon petit déjeuner dépend des jours. En général, c’est deux belles tranches de pain complet avec des confitures maison, jus de fruits et thé. Le week end, c’est souvent un peu plus, je me me lève plus tard et ça fait brunch…

  3. Céréales comme toi (Spécial K choco noir… Pas parce que c’est Spécial K, juste parce que j’adore leurs copeaux de chocolat noir^^) ou muesli. Si j’ai le courage, Krisprolls et confiture Effi.
    Ensuite je m’enfile un Balisto (un individuel) à 10h… Et un autre truc si j’ai sous la main (un Grany ou autre). Si j’ai le temps, je prends un berlingot de lait et 2 tranches de Lu Petit Déjeûner dans mon sac. Ca ça marche mieux pour me caler jusque midi et c’est encore correct (fibres et lait, ça va…). Comme dit dans mon commentaire sur ton article précédent, le truc de la pomme, c’est dangereux pour moi ^^ Je suis réglée comme une horloge et j’ai une “grosse faim” toutes les 4h. En sachant que je mange mon petit déj’ à 7h… Le calcul est vite fait!

    1. J’ai abandonné les Special K depuis longtemps pour les remplacer par des céréales Jordan’s qui viennent de sortir un muesli croquant aux copeaux de chocolat. J’ai l’impression qu’il est un peu plus naturel que chez Kellog’s !
      Et comme toi, j’ai une grosse faim toutes les 4 heures, voire moins si je n’ai pas beaucoup mangé.

  4. moi le seul petit dejeuner que j’arrive à avaler c’est un pho vietnamien ou ses equivalents cambodgien ou thaï. sinon je peus rester 2 ou 3 jours sans manger …

  5. Mon petit déj usuel c’est tartines, fromage (ce qui cale pas mal) et un bon litre de thé noir nature, le plus souvent yunnan, sinon assam ou keemun, plus rarement earl grey.
    Ce week-end, j’avais un peu plus de temps et ai entrepris la confection d’un porridge amélioré, inspiré de celui que m’avait montré une amie.

    La base : flocons d’avoine trempés dans du liquide, gonflés et cuits.

    Les plus :
    – avant, dans le poêlon et un soupçon d’huile de tournesol, j’ai fait griller une poignée de noisettes et amandes grossièrement concassées, quelques graines de tournesol et de potiron (ça marche avec d’autres noix et graines), additionnées d’une cuiller à café de sirop d’agave (ça marche avec du miel, du sucre liquide de riz, et ça marche aussi sans…)
    – là-dessus, j’ai versé mes flocons d’avoine, touillé encore un peu à sec, puis le liquide : de l’eau dans mon cas (mes tentatives de porridge au lait ne m’ont pas plu, mais un lait végétal, de riz, de soja ou d’avoine marche aussi). Parfois j’ajoute un clou de girofle pour parfumer, là non. Cuisson environ 15 minutes + 5 à 10 minutes de repos. Temps qu’on peut réduire si on a prévu le coup et fait tremper les flocons.
    – je m’en suis servi un grand bol et j’ai saupoudré la mixture chaude de cassonnade brune (un bon sucre complet ou rapadura eût été préférable, sinon du sirop d’érable). Me suis régalée !

    Le porridge ça peut paraître anti sexy, protestant, épouvantable, et comme ça c’est divin. L’amie en question n’y ajoute pas de sucre après, mais l’agrémente d’un muesli croquant.

    La clef ici ce sont, je crois, les noix et graines légèrement grillées, qui donnent une saveur folle et une chouette consistance.

    1. Le porridge, je ne pense pas que j’y arriverais. Je me souviens d’une expérience du même genre en Russie: au petit déjeuner, on nous a servi un bol de kasha ( http://en.wikipedia.org/wiki/Kasha ) avec du beurre. Après trois cuillères, j’avais envie de vomir, ma gorge refusait d’avaler plus. Du coup j’ai eu faim toute la matinée parce qu’il n’y avait rien d’autre.
      Je ne suis pas fan non plus des noix et graines grillées, bref, c’est mal parti pour moi😉

  6. Ah oui, alors évidemment…😉

    En même temps, le kasha, je crois que c’est du sarrasin, au goût fort. Sympa avec du beurre et du sel, mais plutôt avec un bon rôti de porc à la moutarde et des chicons, en fait.

    Moi ce que je trouve effroyable c’est tout ce qui ressemble à de la farine crue. Donc le muesli, c’est no way. (Et j’ai des hauts le coeur à l’idée de goûter de la pâte à gâteau, huuumpfh)

    Le truc que j’adore mais que je fais une fois toutes les 38 lunes, c’est l’orgie de fruits au petit déj. Pour moi le top ce sont les fruits de printemps-été : fraises, cerises, cassis, pêches, brugnons…
    Dans les buffets d’hôtel, quand il y a de la salade de fruits frais, je commence systématiquement par ça. Et après je me lâche sur les oeufs brouillés, le bacon et les saucisses. S’il y a des champignons voire des tomates je jubile.

    1. le kasha en question était au blé, je pense. Je ne me souviens pas d’un goût fort. C’était la texture pâteuse qui me dérangeait. Idem donc pour le muesli, sauf s’il n’y en a qu’un tout petit peu sur une salade de fruit et yaourt. J’en ai mangé comme petit déjeuner au Cambodge mais je mangeais d’abord le plus possible le muesli pour avoir les fruits et le yaourt à la fin😉 .
      Dans les buffets d’hôtel, je fais comme toi, mais en gardant les fruits pour la fin.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s