Vintage travel

Uploaded from the Photobucket iPad App

Emmenant mon iPad en voyage, je me suis fait la réflexion que les voyages ont bien changé depuis mon séjour au Guatemala en 1996:

  • internet ? c’était quoi ? je n’avais même pas d’adresse mail. C’est venu un peu plus tard (1999) et je me souviens d’une folle équipée à travers Hanoï sur la moto du guide pour aller à un cybercafé
  • pas de téléphone portable non plus, bref, il fallait trouver un téléphone pour prévenir les parents inquiets que tout allait bien. Et pas dans les hôtels, c’était trop cher
  • parents qui restaient sans nouvelles à part ce seul coup de fil
  • j’avais un sac à dos Millet, un horrible fourre-tout dans lequel je ne retrouvais rien, qui chiffonnait mes vêtements et qui a provoqué plusieurs étirements de muscles parce qu’il était trop lourd à mettre sur mes épaules. Pour le voyage au Vietnam en 1999, ma maman m’a offert le sac que j’utilise toujours (un bon investissement donc – même si une lanière commence à se découdre): un sac à roulettes s’ouvrant comme une valise, transformable en sac à dos et avec un mini sac à dos détachable sur le devant
  • il fallait prévoir de l’argent liquide pour tout le voyage et changer ses francs belges en dollars à l’avance. Ma première carte de crédit date du début de mes achats sur internet (fin des années 90) et de toutes façons, beaucoup de pays reculés ne connaissaient pas les distributeurs automatiques. D’ailleurs, même au Cambodge en décembre 2012, j’ai eu des soucis avec ceux-ci.
  • dans l’avion, c’était les mêmes deux films pour tous, projetés sur de grands écrans dont une partie était toujours cachée par un autre passager. J’ai un vague souvenir de Garfield
  • mon sac était toujours encombré de films photo. Est-ce que j’en aurais assez ? Parce que les acheter sur place ne garantissait pas une bonne qualité.
  • il fallait choisir un ou plusieurs livres appropriés, et les lire quand même s’ils n’étaient pas passionnants vu qu’il n’y avait pas d’autre choix possible
  • le calcul mental était de rigueur pour le change, ce qui pouvait devenir assez compliqué quand il fallait diviser par 7
  • aucun accès aux nouvelles internationales: souvent, il n’y avait même pas de tv dans la chambre, ou alors, juste avec des chaînes locales
  • je prenais toujours un recueil de mots croisés pour m’occuper
  • avec le walkman, il fallait bien sélectionner les cassettes. Souvent je préparais deux-trois compilations de mes morceaux préférés avant de partir. En fait, maintenant, je n’écoute même plus de musique même si j’en ai toujours avec moi

Vous avez d’autres souvenirs du même genre ?

10 thoughts on “Vintage travel

  1. oh moi j’imagine juste mon arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand papy Magellan avec son tonnelet de rhum, ses citrons et sa guitarra

    1. La première tablature date de 1522, Magellan ne l’aura donc pas connue… Ton commentaire m’a suggéré de me questionner quant à la date de l’invention de la guitare =)

  2. Je me rappelle mes premières vacances sans parents à l’étranger, je vais pour retirer de l’argent et carte avalée. J’ai dû appeler mes parents (qui doivent être les seuls parents à juste savoir que j’étais en France, quelque part dans le Sud, jamais inquiets eux !) pour avoir le téléphone de ma marraine pour l’appeler à Toulouse et qu’elle m’envoie un mandat postal. Ce fut épique…

    La seule chose qui me semble avoir très mal évolué : prendre l’avion… Je déteste, ça m’énerve de devoir enlever mes chaussures et d’être traitée comme une terroriste potentielle et surtout ça m’énerve encore plus d’avoir à la fermer pour être certaine de pouvoir prendre cet avion alors que le contrôleur me regarde curieusement alors que je présente ma ceinture-papillon en métal (achetée à Antwerpen en ta compagnie tiens)…

    Pour le reste, vive l’évolution hein… Internet et la télé en vacances, j’évite au maximum (surtout la télé vu que je n’en ai pas chez moi je ne pense même pas à l’allumer à l’hôtel), sinon je n’ai justement pas l’impression d’être en vacances… Même si j’avoue avoir triché en Pologne, rien que pour voir le dernier The Walking Dead. Et je fuis les informations ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai appris l’annonce de la découverte des corps de Julie et Melissa 4 jours après, nous étions sur les planches à voile en Hollande.

    1. Ce n’est pas l’avion qui a mal évolué, ce sont les contrôles aux aéroports. Je pars donc du principe de m’habiller le plus simplement possible et de mettre des chaussures faciles à enlever. Au retour du Cambodge, j’avais tout simplement gardé mes Birkenstock et pour le reste, je portais une robe avec legging et gilet.

      Cette fois-ci, je n’ai pas allumé la tv une seule fois (en fait c’est en général diane qui le fait) mais je suis accro à l’internet😉 , mais de manière plus limitée quand même qu’à la maison.

  3. Dans ma djeunesse,point d’internet DU TOUT (kécéksa?),point de téléphone portable,quand on partait en Inde ou au Mexique,c’était un peu “à la routarde”.
    Effectivement,je transportait et gardait précieusement mes pelloches photos,je mitraillais sans jamais savoir si les photos seraient réussies,j’emportais UN bouquin et on échangeait avec des voyageurs français de rencontre (mmh vive la liseuse,ya pas),j’avais mes travellers chèques et mon fric planqué sur moi.
    Dans l’avion pourri du Point Mulhouse (les moins de 20 ans…30 ans…40 ANS? ne peuvent pas connaître) ou de Nouvelles Frontières (axée “jeunes routards cools” dans les années 80),pas de film,pas de repas,même pour les longs courriers,il fallait apporter son pique-nique.
    Pour réserver son billet,il fallait courir à l’autre bout de Paris dans cette petite agence de voyage recommandée par le GDR (axé “jeunes routards cools” dans les années 80).
    Bref,j’oserais dire que c’était le bon temps,car j’avais 20 ans,n’est-ce-pas,et toutes mes illusions.

    1. Le Point Mulhouse ? je ne connais pas, ça doit être propre à la France…
      J’imagine aujourd’hui un long vol sans repas… les passagers seraient morts de faim et de soif puisque les liquides sont interdits.

  4. Pour moi, les voyage au long cours, c’est un peu comme les bijouteries… N’en ayant pas les moyens, je ne regarde jamais. Je n’y pense jamais. Mais j’ai des goûts très classiques. En aurais-je les moyens, je choisirais Berlin, l’Angleterre austenienne, des régions de France que j’ai aimées et que je n’ai jamais revues et des régions que je ne connais pas. Et ce que je regrette, c’est que mon ancien lycée n’ait pas organisé un voyage en Grèce… Peut-être alors y serais-je allée. Donc, c’est une réponse décevante, un peu à côté… Je ne puis apprécier l’évolution des voyages en avion, puisque les seuls vols que j’aie faits, c’est Charleroi-Venise et Charleroi-Pise avec Ryanair o;) Note, vu la réputation de Ryanair, c’était une manière de voyager presque … Dangereuse !

    1. J’ai eu la chance de pouvoir partir en Grèce en voyage de rhéto… Et pour le reste, mes parents étaient de grands voyageurs; il m’ont donné le goût. J’essaie donc toujours d’épargner pour partir.

  5. Oui oui et re-oui, à peu près tout pareil. (Sauf que je n’ai jamais été très walkman et n’emportais donc pas de cassettes, mais je compensais en livres.)
    Avec aussi des Traveller’s Cheques ! Et une ceinture dont la face interne zippée ouvrait sur un espace prêt à recevoir le cash.
    Par ailleurs mon sac de voyage à roulettes, offert par mon père, à la fin des années 90 aussi, ressemble beaucoup à la description que tu fais du tien (Eagle Creek noir, muni de multiples rubans le customisant, roule toujours bien qu’accusant des signes de fatigue).

    Joyeuse année !

  6. Oui, j’ai oublié les Traveller’s Cheque, mais je ne les ai utilisés qu’aux Etats-Unis. Au Laos, ils n’auraient servi à rien.

    Joyeuse année également !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s