Short diary of the week (IX)

Lundi: le jaune des feuilles mortes est fluo sur le gris du ciel, ce moment difficile où il faut vraiment commencer à travailler, mais arriver à le repousser en préparant d’abord un thé, froid, geler sur place malgré un radiateur à fond, la différence entre le niveau d’énergie de la semaine et du w-e est énorme

Mardi: à nouveau mal de gorge, ce rhume a l’air cyclique, métro bloqué: “suite à une personne blessée, nous attendons l’ambulance”, retard, début d’après-midi: rater le tram, rater le métro, cours de couture, coudre les manches mais découdre la fermeture éclair (pour la 4e fois) pour mieux ajuster le robe, étonner les autres filles à propos de mon âge “avancé”, achats du soir avant départ, angoisser un tout petit peu, ça va être bizarre de partir sans diane qui me connait si bien, et donc difficile pour moi de temps en temps

Mercredi: commander des cadeaux pour la Saint-Nicolas, être pas mal distraite mais terminer quand même quelque chose, regretter que le Rough Guide to Cambodia ne contienne plus de pages sur la musique, se sentir impuissante face à certaines choses, vouloir être présente mais sans savoir comment, c’est la semaine du chou de Bruxelles

Jeudi: sortir les bottes d’hiver, écriture de deux courts textes, quasi s’étouffer avec l’haleine des fumeurs, long entretien de fonctionnement, pas grand chose de passionnant, la pleine lune est immense et dorée, un peu d’eucalyptus pour rafraîchir l’air de la chambre

Vendredi: un nouveau livre très beau mais être interrompue à cause du trajet trop court, certaines personnes feraient mieux de s’abstenir avec la teinture rousse/rouge pour cheveux, surtout après 60 ans, faire rire Mario avec cet échange: Miss Sunalee : comment faire pour que l’après-midi passe plus vite ? Diane Cairn : hacker la pointeuse…

Samedi: lessives, Delhaize, ranger tous les cd au lieu de préparer ma valise, 1200 cd – ça en fait beaucoup, surtout que je n’ai plus écouté environ 80% pendant les 10 dernières années, sushi time, angry birds, se pelotonner au lit avec Maru Chan la bouillotte chat mais devoir se lever à nouveau suite aux appels insistants de diane, gros moment d’émotion devant des dias prises par ma tante quand j’avais 3 ans environ, chez ma grand-mère paternelle, dias que je n’avais jamais vues et que diane a montré avec le tout vieux projecteur de ma grand-mère maternelle

Dimanche: Ariel et Bianca sous la neige, vélo à côté du linge qui sèche, plier le linge, commencer la valise, hésiter sur les chaussures à prendre et ne pas réussir à se décider, finir la robe mais me dire que je ne la porterai sans doute pas beaucoup parce que le tissu ne convient pas trop – suite aussi à l’avis très mitigé de diane, un peu de goule vorace, se sentir nerveuse et angoissée, ne pas profiter de la soirée

Pour la semaine qui vient, j’écrirai sans doute ce journal jusque vendredi, après rien n’est moins sûr.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s