Short diary of the week (IV)

Lundi: se réveiller tôt, mal de gorge, se rendormir, mal au pied qui est tout gonflé, dilemme, projet ?, c’est encore l’été, ranger la valise, faire des lessives, passer du temps sur internet, passer la journée et la soirée seule, couture de pinces, fatigue, finalement ne pas passer la soirée seule, curry indien, rêver que diane me pousse hors du lit pendant que je dors

Mardi: dormir 12 heures, pas encore tout à fait en forme, mal de gorge, traîner sur internet, cours de couture, bien avancer dans la jupe, visualiser comment la terminer (ou presque), réfléchir au projet suivant, chaleur, dentiste, plombage cassé et non la dent, Cambodge ou pas Cambodge, saucisse et poêlée de champignons, être plus intéressée par la keynote que diane, rêver du mini iPad, avoir trop chaud et quasi pas de place dans le lit

Mercredi: mal dormi, mal de tête, raconter le voyage aux collègues, ne pas avoir envie de reprendre le travail, se dire qu’une pause ça fait du bien, mal de tête, aspirine, mal de tête, aspirine, ne pas avancer dans le travail, se poser des questions et poser des questions, fatigue, rhume – sors de ce corps !, où est l’exorciste ?, dormir tôt

Jeudi: nez bouché, fatigue, s’ennuyer un peu avec Alexia, mais elle porte de jolies robes, réunion, ne pas avancer dans le travail, radoucir un mail trop direct, froid, aspirine, jolie voix finlandaise (Suvi Oskala), mais que s’est-il passé avec le reste de la journée ?

Vendredi: malade, hésiter à aller travailler, y aller quand même, les oiseaux gazouillent dans le bambou, être ailleurs, toujours se poser des questions, oui ?, non ?, il n’y a personne ici, 7° seulement, être comme dans une boule de coton, froid, chaud, avoir de la fièvre ?, se traîner, rêver de nouveaux tissus alors que cinq sont encore en attente, se dire que se serait bien de les attribuer à un projet défini, documentaire sur le Cambodge

Samedi: dormir longtemps, mais pas assez, toujours malade, toujours un peu ailleurs, pas d’appétit, délicieux grog thym-jus de citron-sucre-rhum, entretien d’automne au jardin, couper les plantes mortes, ramasser les feuilles, les mettre sur les plantes fragiles, déterrer les cannas, les bananiers, rentrer les citronniers, c’est la jungle à l’intérieur, sentir l’agressivité monter pour cause de fatigue, faire la sieste, ne pas réussir à dormir pour cause de froid, me dire que je fais de la fièvre inversée quand je suis malade, ma moyenne cette semaine doit tourner autour des 36,4°, quasi s’endormir devant deux épisodes de TBBT

Dimanche: se réveiller tôt, encore plus tôt en fait vu le changement d’heure, le jardin est tout blanc, tousser – beaucoup mais se sentir beaucoup mieux quand même, trainailler en pyjama, plier le linge, fichu potimarron – et pauvre doigt, où je me rends compte qu’un ongle, c’est bien utile pour arrêter la course du couteau, sparadrap qui s’emmêle, soupe de potimarron, jupe qui prend forme, gaufre à la crème fraîche, jouer, gin tonic, canard sauvage au porto, s’endormir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s