Blue Gene

Joey Goebel, Blue Gene: Blue Gene est l’Américain typique d’une petite ville du Midwest qui ne fait pas grand chose de sa vie. Il tente de survivre en vendant ses vieux jouets dans un marché aux puces et vit dans une caravane. Il a un mulet et porte uniquement des t-shirts découpés aux manches et des jeans coupés en shorts. Il a quelques problèmes psychologiques mais est très sociable et parle facilement avec tout le monde. Un jour, il revoit sa mère qui l’invite pour un repas dans la demeure familiale. Une grande demeure située dans la partie riche de la ville. Là, sa famille lui demande de soutenir la campagne électorale de son frère. Suivent alors de nombreuses péripéties mettant face à face riches et pauvres et de nombreux coups bas propres aux campagnes électorales américaines. C’est le genre de roman qui lasse un peu mais qu’on termine parce qu’on veut connaître la fin, et qui déçoit en fin de compte. Certains retournements de situation sont trop gros pour être crédibles. L’analyse de la campagne à l’américaine était cependant très fine et intéressante à lire pour des yeux européens. Bref, impression mitigée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s