La couture pour les joyeuses nulles

Tel est le nom du petit groupe créé par Sara et Emmanuelle pour apprendre aux joyeuses nulles les bases de la couture. Depuis le temps que j’avais envie d’apprendre à coudre ! Nous nous sommes rencontrées une première fois dans un magasin de tissus pour apprendre à reconnaître les nombreuses matières. Hier, nous avons eu la deuxième leçon: prendre ses mesures (ce qui a provoqué quelques scènes d’attouchements un peu gênés et quelques comparaisons du genre: « mais tes seins sont vraiment écartés ! ») et couper le tissu à partir d’un patron.

Je voulais commencer par une jupe toute simple pour me faire la main et j’ai pris le modèle d’une jupe existante qui comporte un pan avant et un pan arrière, et une doublure. Sara m’a donc aidé à dessiner le tout directement sur le tissu, sans patron, mais j’ai vu chez les autres demoiselles comment faire avec les (nombreux) bouts de papier (avoir un grand plancher pour tout pouvoir étaler par terre est bien pratique, quitte à avoir quelques demoiselles à quatre pattes dans le salon). En fait, j’étais pressée de passer à l’étape suivante: apprendre à utiliser la machine à coudre ! Et comme cela se passait chez moi, j’ai pu commencer de suite. Pour le moment, les côtés sont cousus, une partie de la doublure est attachée avec des épingles, et je connais les étapes suivantes. Le plus difficile, je pense, sera d’attacher proprement la fermeture éclair. Je suis déjà impatiente de terminer ce projet et de choisir le(s) prochain(s), sans doute une robe de style rétro.

(J’avais préparé l’appareil photo mais j’ai oublié d’en faire !)