Tomber les filles avec Duran Duran

Rob Sheffield, Tomber les filles avec Duran Duran: un livre avec titre pareil, ça ne s’ignore pas quand on a été une grande admiratrice du groupe ! De plus, j’avais déjà beaucoup apprécié le premier roman de l’auteur, Bande originale. Le livre part sur le même principe: chaque chapitre est nommé selon une chanson, des années 80 dans ce cas-ci, et chaque chapitre raconte une aventure spécifique de l’adolescence de Rob Sheffield, montrant comment ce morceau a eu une influence sur sa vie. Le ton est drôle, léger (bien plus que dans Bande Originale) et met le doigt sur le genre d’événements que toute personne appartenant à la même génération a vécu. Si j’avais plus de temps à consacrer à une écriture personnelle, le concept me tenterait bien. Un jour peut-être !

Un extrait (p.57): “Au même moment, Pat Benatar devenait une énorme star, et en conséquence, l’état du Massachusetts fit voter une loi qui interdisait à toute personne de sexe féminin âgée de douze à quarante ans, de quitter son domicile sans porter un ensemble bandana-justaucorps de la mort qui tue. (On était encore à quelques années des grands arrêts de la jurisprudence sur les guêtres multicolores du printemps 83.)”

2 thoughts on “Tomber les filles avec Duran Duran

  1. C’est à peu près ça de mon côté aussi, même si je n’ai découvert leurs albums que vers 16 ans. J’avais une copine qui les louait à la médiathèque et qui me faisait aussi une copie en K7.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s