Wines and palm trees

J’ai déjà raconté ma soirée de vendredi passé, je me dépêche vite de raconter le reste du week-end avant de commencer le suivant. Samedi, j’avais envie d’une virée shopping en ville, et diane m’a accompagnée. Je cherchais un bikini vu chez H&M mais celui de la chaussée d’Ixelles ne l’avait pas (il y en avait rue Neuve, mais il était moche, finalement). A la Fnac, je me rends compte que j’ai oublié mon carnet avec mes desiderata en lecture, je ne retrouve pas les livres que je cherche uniquement par la couverture mais j’ai plus de chance chez Libris ! (et encore plus ce mercredi chez Tropismes). Et j’ai l’impression que tout ce que j’écris est si passionnant que je vais le barrer et recommencer à zéro !

De temps en temps, notre caviste préféré, Mig’s World Wines, situé au début de la Chaussée de Charleroi, invite ses fournisseurs principaux et propose une grande journée de dégustation. C’était donc le cas samedi, dans le cadre du w-e spécial vin de Brusselicious. diane et moi sommes friands de ces dégustations parce que c’est toujours l’occasion de faire des découvertes. Nous nous sommes donc dirigés essentiellement vers les stands qui proposaient des vins que nous ne connaissions pas. Bref, de belles découvertes au Brésil, au Portugal (avec des vins « madeleine de Proust » pour diane) et surtout en Roumanie. L’importateur y proposait des vins de cépages locaux et un genre de Porto, tous délicieux. Nous avons de suite acheté le vin blanc pour le soir même et notre prochaine commande chez Mig’s sera inspirée des vins goûtés ce jour-là.

Dimanche, météo misérable. Pluie et bruine persistante. Mais ma liste de courses en plantes pour le jardin s’allongeait et une virée chez Groendekor s’imposait. Résultat des courses: un nouveau palmier, plus grand que les précédents, en espérant qu’il ne gèle pas mais aussi des framboisiers, des angéliques, des plantes couvre-sol et un kiwai femelle (mini-kiwi) pour lequel il faut que je trouve un mâle (j’espère qu’il y en aura aux pépinières de Boitsfort tout à l’heure).

Une fois rentrée, je suis retournée à des activités hivernales: casser de la goule vorace et manger une gaufre à la crème fraîche.