Soleil de minuit

Vendela Vida, Soleil de minuit: un roman qui traînait sur ma PAL depuis trop longtemps, sans raison précise parce que je savais qu’il y avait de grandes chances que je l’apprécie. A la mort de son père, Clarissa, une jeune américaine, apprend qu’il n’est pas son père biologique. Elle part alors à sa recherche et se retrouve en Laponie dans les ambiances nocturnes des journées sans lumière et les aurores boréales. La neige recouvre le paysage et les rivières sont gelées. La justesse des sentiments et la description de la nature donnent à ce roman un ton très particulier, doux-amer mais très beau. Et quand on tourne la dernière page, on en demande plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.