My mom always wanted to marry me with a rich boy

Hier, j’ai reçu une carte postale (via mon père) d’un ami (appelons-le Gabriel) que je n’ai pas vu de longue date. Ce qui m’a fait repenser à certains agissements de ma mère quant à ma vie amoureuse. (Je reviendrai à Gabriel plus loin).

Pendant toute sa vie, ma mère a toujours espéré et voulu que je me marie bien. Venant d’un milieu modeste à l’origine mais qui a quelque peu monté en société grâce à de l’argent durement gagné – mes grands-parents originaires de la Flandre profonde étaient devenus bouchers à Bruxelles – ma mère, je pense, s’est toujours sentie mise de côté par des connaissances plus riches. Et cela s’est ressenti sur sa manière de m’éduquer et son désir de mariage “approprié”.

Dès mes six ans, elle m’a obligé à apprendre le tennis. Je ne voulais pas, je n’aimais pas, la raquette qu’elle m’avait achetée était trop lourde et trop grande pour moi. Mais tous les matins, en été, elle m’accompagnait aux cours et encourageait mes efforts maladroits. Un jour, je lui ai dit que je voulais arrêter et elle m’a répondu qu’il fallait pouvoir jouer au tennis pour briller en société. Je lui ai demandé pourquoi mais je n’ai appris la réponse que plus tard: dans sa jeunesse, elle avait été mise de côté par des “amis” riches parce qu’elle ne savait pas jouer.

En secondaire, j’étais dans une école chic, très BCBG, pas tout à fait au goût de ma mère (Saint-Michel était mieux) mais de bonne facture quand même. J’étais entourée de filles d’avocats et autres professions libérales rapportant bien et de “petits de”. Ces filles que je considérais comme des pintades parlaient tout le temps du rallye à venir, ou de celui qui était passé. Et ça m’énervait grandement. Mais ma mère voulait que je me trouve un bon parti et a trouvé un moyen de m’introduire à un de ces rallyes, elle était même prête à débourser beaucoup d’argent pour la soirée qu’elle devrait organiser elle-même. Sauf que je n’ai jamais voulu y aller. J’ai refusé de but en blanc et j’ai gagné la bataille.

Cela ne l’a pas empêchée de continuer à rêver au futur avocat que j’épouserais et c’était donc clair, j’étudierais le droit, parce que c’est là qu’on rencontre les beaux partis (c’est ce qu’a fait la moitié de ma classe). J’ai refusé. J’ai étudié l’histoire. Elle a continué à me proposer plein de garçons, notamment des fils de collègues de mon père, surtout les moins séduisants du lot. (Celui qui me plaisait le plus est devenu un “BV” (Bekende Vlaming) mais s’est révélé être de l’autre bord).

Ma mère a donc dû changer son fusil d’épaule. Elle se rendait bien compte que je ne me laisserais pas faire et que je ne rentrerais pas dans la “bonne société”. J’ai eu le malheur de lui présenter un ami de l’époque, futur historien comme moi (appelons-le Corentin). Je l’appréciais comme ami, on avait beaucoup de sujets de discussion en commun, notamment la musique, nous avons été à des festivals comme le Pukkelpop ensemble. Mais je n’étais pas amoureuse de lui. Il était trop indécis et mou pour cela, je savais que si nous avions une relation, je devrais décider de tout parce qu’il aurait peur à chaque fois de me décevoir. Sauf que ma mère est tombée amoureuse de lui et m’a tannée pendant des années, “un si gentil garçon”, toussa, toussa. Jusqu’à son décès, elle m’en a parlé…

Exit Corentin, parce que bon, j’étais peut-être seule, mais je savais que je ne voulais pas de lui. Enter Gabriel (celui de la carte postale). Gabriel, célibataire, a 13 ans de plus que moi (j’en ai environ 21 à ce moment-là) et est le fils d’un artiste, ami de mes parents. Je pourrais soupçonner ma mère et la sienne d’avoir comploté mais je n’en suis pas sûre. En tous cas, ma mère tombe amoureuse de lui et essaie de me le vendre. Je fais quelques sorties avec lui et d’autres amis, nous partons même en groupe en Russie mais franchement, il ne m’intéresse pas. Sa passion, ce sont les armes et la chasse (la carte postale – dans un style rétro – le représente en Afrique près du gros gibier qu’il a tué). Il a des goûts simples et rustiques, il aime les promenades dans la nature. Le lave-vaisselle, c’est parce que sa précédente compagne en avait acheté un. Je pense qu’il était très amoureux de moi. Apparemment, il a dit à ma mère que si je voulais un mariage à l’église, il se baptiserait pour moi mais aussi qu’il m’accompagnerait sans problème à des festivals rock pour me faire plaisir. Je ne voulais pas d’un homme pareil, je voulais d’un homme avec qui partager des passions communes… J’ai entendu entretemps qu’il a épousé une “petit de” et qu’il a adopté une petite fille des Philippines. Et que donc, il chasse toujours…

Quant à ma mère, elle n’a plus essayé par la suite, elle a été très déçue, voire même fâchée de mes relations (sauf avec diane). Je pense que quelque part, je l’ai fait exprès, je voulais la choquer, mais c’est une autre histoire…

(Cela faisait un moment que j’avais envie d’écrire ce genre d’articles, sur des histoires passées de ma vie. Vous en voulez encore ?)

2 thoughts on “My mom always wanted to marry me with a rich boy

  1. Certains aspects de ce que tu racontes là me font penser au livre que je lis pour le moment: “Petite soeur mon amour” de Joyce Carol Oates. L’auteure décrit un Amérique un peu effrayante où la sociabilité liée à l’espoir de monter sur l’échelle sociale passe par les enfants qu’on force à aller à des “goûters-rencontre” chez le petit blondinet de la famille la plus en vue de la ville. Ce n’est qu’un aspect du bouquin (qui est bien mais que je peine à terminer. Je suis d’une lenteur incroyable dans mes lectures).
    Pour répondre à la question: si tu as envie d’écrire ce genre d’articles, fais-toi plaisir🙂 Moi j’aime à peu près tout ce qui s’écrit ici (je me reprends: le “à peu près” n’est en rien négatif, il signifie que parfois vous me perdez en route dans des univers que je ne connais pas du tout – et c’est tant mieux, je découvre!)
    Bonne soirée!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s