Les revenants

Laura Kasischke, Les revenants: un nouveau Laura Kasischke provoque toujours une envie d’achat immédiat chez moi. Et quand il est librairie avant la date annoncée, c’est encore mieux. Je me suis donc jetée sur ce long roman racontant la vie universitaire, la mort d’une jeune fille dans des circonstances un peu bizarres, la vie des survivants. Comme toujours, il y a des incertitudes, des angoisses, des secrets… mais je dois bien avouer que ce n’est pas mon roman préféré de l’auteur. Un peu trop long, un peu trop facile, on voit venir le dénouement dès les cent premières pages. Et lorsque le traducteur utilise à répétition des mots comme “présentement”, j’ai des doutes. En regardant les autres romans, je constate qu’il y a déjà eu trois traducteurs différents et il est bien possible dans ce cas-ci que cela influe sur ma lecture. Bref, je lirai le prochain en version originale ! J’ai malgré tout passé un bon moment mais je n’ai pas ralenti ma lecture des dernières pages comme le précédent pour en profiter plus longtemps.

2 thoughts on “Les revenants

  1. Je viens de finir “En un monde parfait” et “Les revenants” est aussi dans ma PAL.Ton billet est le premier son discordant dans un concert d’éloges…

  2. Disons que d’autres romans de Laura Kasischke sont quasi parfaits pour moi, pas celui-ci, mais il surpasse néanmoins la moyenne des romans que je lis ! Bref un 4/5 au lieu d’un 5/5…

    “Freedom” reçoit aussi un concert d’éloges alors que j’ai détesté…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s