On the road to Nirvana

Gina Arnold, On the road to Nirvana: parfois j’ai envie de relire des livres que j’ai déjà lu, même si cela n’aide pas vraiment à diminuer ma PAL. Avec le 20e anniversaire de la sortie de Nevermind, je me suis replongée dans ce récit retraçant l’histoire du punk-rock aux Etats-Unis. Gina Arnold raconte ville par ville les différentes scènes musicales à partir de l’émergence du punk dans les années 70. Souvent, elle raconte ses expériences, ses rencontres et n’a pas peur de défendre son point de vue. Ce qui a fortement été critiqué. Mais j’aime ce livre et je me suis retrouvée en le lisant à une période de ma vie où moi aussi, j’allais à beaucoup de concerts, connaissant certains groupes de plus près. Et si à l’époque, j’avais trouvé le livre un peu long, tardant d’arriver aux pages consacrées à Nirvana, aujourd’hui, j’ai profité de mes meilleures connaissances en musique pour savourer l’entièreté du récit. La suite, Kiss this, est sur ma PAL depuis belle lurette et je n’ai même pas été tentée de le lire à la suite de celui-ci. Un livre à supprimer ?

2 réponses sur « On the road to Nirvana »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.