Trying to write everyday for one week

Je vais profiter de ma semaine seule pour tenter d’écrire tous les jours. Voir ce que ça fait, voir si ça m’aide, essayer d’évacuer des choses qui me pèsent. Vider ma tête après une journée de travail où j’ai l’impression que rien n’avance, même si ce n’est pas le cas. J’aimerais voir le bout mais je n’y suis pas encore.

Ce soir, j’ai eu le tram tout de suite, le métro aussi, et j’ai évité la pluie. J’ai des envies de macaroni fromage jambon, des envies de raclette, des envies de couscous à la viande grillée. Je suis un peu jalouse. J’ai appris que mon directeur a emmené un collègue au Mess, restaurant que j’ai envie d’essayer depuis longtemps.

Eddy m’a envoyé des nouvelles. Il a un nouveau pote. Il a trouvé de jolies chaussures. Ce soir, j’entame la saison 4 de Skins, je revis mon adolescence. Ou plutôt je vois une adolescence que je n’ai pas eue. J’ai toujours regretté mon adolescence, j’ai l’impression de n’avoir rien fait, d’avoir perdu mon temps. J’étais tellement timide que je n’avais quasi pas d’amies. Et comme j’étais dans une école de filles, je ne connaissais aucun garçon. Je ne sortais pas, je n’avais pas d’activités en dehors de l’école. Je ne vais pas m’étendre plus sur le sujet maintenant.

Je continuerai mon bouquin, un récit de voyage, ça me change après Le trône de fer. Puis je m’endormirai et demain sera un autre jour.