… (3)

pour tout ce que je n’arrive pas à écrire…

je ne sais plus vers qui me tourner

je suis à bout

c’est censé être fête aujourd’hui

mais je ne fais que pleurer

attendre

attendre

mais je n’en peux plus d’attendre

personne n’a de solution

les médecins ne font que claquer la porte au nez

et pendant ce temps je dois supporter quelqu’un qui est invivable

et ça me détruit

la seule solution

c’est qu’il parte

ou que je parte

pour un moment

mais où ?

qui peut s’occuper de lui ?

qui peut s’occuper de moi ?

je suis désolée

je ne voulais pas écrire tout ça

mais je ne vais pas l’effacer non plus

je sais que ça met mal à l’aise

je sais que les billets heureux sont plus agréables à lire

je vais tenter d’en écrire

mais il faut que mon désespoir puisse sortir

je n’arrête pas de pleurer depuis mon réveil…

appuyer ou non sur le bouton “publish”

voilà c’est fait…

je ne sais pas si j’aurais dû

5 thoughts on “… (3)

  1. Mais oui, tu as bien fait de l’écrire et de le poster, si ça te soulage ne serait-ce qu’un tout petit peu. Les blogs intimes ne sont pas là que pour parler des choses gaies! Pour le reste, je te propose d’en discuter en privé… Je devrais être sur FB ce soir si tu as besoin.

  2. Du même avis qu’Armalite! Et continue si ça t’aide. Le mien est aussi un exutoire en un certain sens. S’il n’était pas là, j’aurais déjà explosé d’un trop plein de choses qui n’arrivent à prendre un sens à mes yeux que quand je les vois écrites. Pour vous deux, je ne peux pas dire grand chose, ne vous connaissant pas assez… Mais des fois, j’ai l’impression que vous avez trop la tête “dedans” et que ça peut peut-être vous empêcher d’avoir un regard plus neuf sur une situation qui change chaque jour. Evidemment, ce n’est qu’une analyse à 2 balles basée sur peu d’éléments🙂 M’en veux pas si je suis complètement à côté de la plaque (ce qui doit être fort probable)🙂

  3. Non, je ne pense pas que tu sois si à côté de la plaque que ça. Quand on est plongé dans des problèmes, c’est difficile de les mettre en perspective.
    Je vais sans doute continuer à écrire ici mes états d’âme et tanpis pour ceux qui ne veulent pas lire ça. En lisant des blogs d’autres personnes qui ont des passages à vide, je me rend compte que ça me fait du bien, que je me sens moins seule, que tout le monde vit à certain moments des choses difficiles et qu’après tout peut aller mieux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s