La fiancée du dieu-rat

Barbara Hambly, La fiancée du dieu Rat: après Si loin de vous, je ne voulais pas quitter l’ambiance du Hollywood des années 20, ce qui tombait bien vu que j’avais encore deux romans sur le même thème dans ma PAL. Mon choix s’est porté en premier sur celui de Barbara Hambly. Nous suivons la star du muet Chrysandra Flamande et ses trois chiens pékinois dans les fêtes et les tournages de films à Hollywood et dans la campagne environnante. Mais un jour, un acteur est retrouvé assassiné. Un vieux Chinois la prévient qu’une malédiction est tombée sur elle parce qu’elle a porté un bijou très ancien qui la désignait comme la fiancée du dieu Rat. Avec l’aide de sa femme de chambre (qui raconte le récit) et d’amis, elle essaiera d’échapper à cette malédiction. Malgré quelques longueurs, l’histoire donne une bonne idée du milieu de cinéma muet, des conditions de travail, du début de l’ère des stars, d’un L.A. encore couvert de vergers et de puits de pétrole. Un roman agréable, pas compliqué qui fait une bonne lecture de vacances (si on oublie le fait que le texte de l’édition en Livre de Poche a été scanné et que la reconnaissance des caractères a provoqué de trop nombreuses coquilles qui rendent la lecture parfois un peu aléatoire).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s