Me too ???

Une semaine de congé de maladie m’a fait comprendre que moi aussi je suis sans doute à bout au point du vue du boulot. Voulant quand même essayer de mettre les choses sur la table et en discuter avec mon directeur, je suis au bureau depuis lundi, mais est-ce une bonne idée ? Je suis fatiguée, crevée même, j’ai des douleurs diverses (maux de ventre, tension très basse, nerf sciatique qui coince) mais j’ai du mal à lâcher prise. Je m’inquiète pour mon travail et surtout pour la quantité de travail que j’aurai à rattraper si je ne viens pas, surtout que je l’aime à la base, mon travail ! J’ai de la chance de pouvoir faire des découvertes constantes, d’apprendre tous les jours, de joindre l’utile à l’agréable en fait mais ce sont les nombreuses contraintes qui l’entourent qui me pèsent. Malheureusement, je n’aurai une entrevue avec mon chef que jeudi après-midi, après une réunion qui ne me dit rien qui vaille, dont rien que l’idée me rend déjà nerveuse… Que faire ?