Into the night

Titre sans rapport avec ce que je comptais écrire…  c’est juste que j’ai la chanson de Julee Cruise en tête… Je voulais en fait parler de mon humeur…

Deux semaines de congé pour le fêtes et la nouvelle année m’avaient requinquées. J’avais plein de belles résolutions pour le travail. Une semaine et demi au boulot, et les voilà envolées, détruites par une affaire qui me laisse un goût très amer. Je ne vais pas entrer dans les détails ici, mais suite à du matériel informatique trop vieux, il a fallu trouver rapidement une solution. Râlant un peu mais cherchant le meilleur moyen possible pour contourner le problème, je me suis fait remarquer que je n’avais qu’à changer ma manière de travailler et que cela permettrait de m’organiser mieux (avec plus qu’un sous-entendu sur ma soi-disant non-organisation). Et ça, je ne le digère pas… (d’ailleurs depuis, j’ai constamment des maux de ventre). Mais comme je ne suis pas très expansive, je me suis enfermée dans mon bureau à ressasser tout ça. Et du coup, je déprime et je n’ai plus aucune envie de travailler. Si on compare mes méthodes de travail avec celles de certaines autres personnes, il est clair que je suis toujours en temps et à heure pour tout ce qu’on me demande et que le travail n’est pas fait qu’à moitié. Et là, j’en ai assez… on blâme à peine ceux qui font mal leur boulot et on laisse traîner les choses pendant des années au lieu de prendre une décision radicale. Ceux qui le font bien ne sont jamais félicités, ou si peu.

De même, j’ai lancé un nouveau projet sur mon autre blog, j’ai envoyé l’information à mes collègues (une trentaine au moins). Je n’ai eu qu’une seule réaction. Je suis sans doute naïve, j’espérais qu’on me soutiendrait, qu’on me dirait que c’est une bonne idée. J’ai finalement eu plus de réponses de personnes extérieures, que je ne connais pas personnellement mais avec qui des relations bloggesques s’installent, en toute simplicité.

Depuis un certain temps, je dors mal et je me rends compte que ça influe sur mon humeur et mon travail. Je fais donc des efforts, je me prive de vin avec un bon repas (parce qu’il rend mon sommeil très agité) pour être en forme et pour travailler efficacement. Aujourd’hui, je me rends compte que malgré une bonne nuit, je suis crevée et je n’ai pas envie d’avancer. La raison est claire quand on lit le premier paragraphe… Et franchement, pour le moment, je ne vois pas de solution (à part la fin de l’hiver et des vacances, mais ce sont des choses externes).

A bientôt pour des billets moins sombres, mais je devais exprimer ce que j’ai sur le cœur pour le moment.

16 réponses sur « Into the night »

  1. Hoooooooo dis! Laisse couler. J’ai appris à ne pas trop prendre personnellement ce qu’on me dit au boulot sinon tu coules facile. Il ne faut pas perdre de vue qu’on travaille pour se permettre une vie confortable au possible (c’est le but d’un boulot quelqu’il soit). Si le travail vient à rendre ta vie privée toute sombre, faut mettre le ola et replacer tes frontières.

  2. Tu as raison, j’essaie de me distancier de tout ça au moins à la maison, mais ce n’est pas facile. Par contre, dès que je suis au boulot, je n’ai plus envie de travailler et je traîne. Ce qui m’inquiète, c’est que je n’ai réussi à rester enthousiaste qu’une semaine et demie.

  3. Pour citer un collègue commun : « Ne regarde pas ce que font les autres : regarde ce que tu fais, toi ! ». Et je ne peux que lui donner raison.
    Certes, on aimerait avoir quelques fleurs de temps en temps, mais il se trouve qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même. Alors fais en sorte d’être, toi, satisfaite de ton travail (à défaut d’en être fière – nous ne sommes jamais que des êtres humains !).
    Et pense à tes futures vacances aussi !

  4. J’ai également cru mourir du ventre la semaine dernière. Parfois, le sentiment d’injustice va trop loin et c’est le corps qui écope.
    Personnellement, dans ce genre de cas, c’est un appel à l’accupuncture. Du coup je vais chez PicPic Chéri et je ressors requinquée et sans trop de stress 🙂
    Pour ton nouveau blog, je t’avoue personnellement n’en avoir rien à foutre des réactions. J’ai écrit dans le vide durant des mois, je n’intéresse pas certains de mes amis proches. Mais peu importe, je pars du principe qu’un blog est une sorte de carnet intime public. Du coup, je n’attends rien, ni réaction ni commentaire ni même lecture et surtout je n’informe jamais personne que je tiens un blog. Et cela a pour résultat de parfois être très surprise mais jamais déçue 🙂

  5. L’acupuncture, ça ne me convient pas trop, enfin ça ne me fait aucun effet, en tous cas pas sur le syndrome prémenstruel qu’elle était censée apaiser à l’époque. Mais peut-être que je dois trouver autre chose, le yoga par exemple…

    Pour mes blogs personnels, je ne cours pas derrière les commentaires, j’aime beaucoup quand il y en a ceci dit ! ça fait toujours chaud au coeur.
    Là, il s’agit de mon blog plus ou moins professionnel http://bruxellesbangkokbrasilia.wordpress.com/
    où j’ai fait un appel à participation. Y compris chez mes collègues (via mail) qui n’ont absolument pas réagi (sauf un). C’est là que j’étais déçue…

  6. « …On blâme à peine ceux qui font mal leur boulot et on laisse traîner les choses pendant des années au lieu de prendre une décision radicale. Ceux qui le font bien ne sont jamais félicités, ou si peu. »
    Ça, c’est un vieux classique. Dès qu’une boîte, une institution, un média, etc, dépasse un certain nombre de collaborateurs, les PARF (Payés A Rien Foutre), qui inévitablement parviennent à se glisser dans le personnel à tous les échelons, surfent sur le travail des autres (c’est à dire nous) qui eux prennent des risques puisqu’ils bossent vraiment.

  7. Et si on doit faire un hit-parade, on ne sera peut-être pas gagnants, mais pas si loin du sommet quand même !

    J’aime bien l’expression, PARF, je vais réutiliser ça !

  8. Je connais un bon cours de Yoga, avec un excellent prof. pas basé sur la relaxation mais sur le physique. je n’y vais plus depuis un bon moment mais une amie et moi comptons bien nous y remettre une fois par semaine. Si tu veux, je te tiens informée quand on se relance dans l’aventure 🙂
    Je m’en vais aller voir de plus près ces musiques de film 2009, c’est bien la catégorie qui tourne le plus dans mon Itunes et je pense y trouver mon intérêt 🙂
    Bonne continuation dans ce cas…

  9. “…On blâme à peine ceux qui font mal leur boulot et on laisse traîner les choses pendant des années au lieu de prendre une décision radicale. Ceux qui le font bien ne sont jamais félicités, ou si peu.”

    C’est exactement ça :D. J’adorerais qu’on reconnaisse un peu mon travail de temps et temps, mais le renforcement positif, ça n’existe que dans les livres on dirait ! Et en général, ce sont les plus pontifiants et donneurs de leçons, les PARF. PARF, ça me plait beaucoup comme acronyme, je vais le ranger avec RTFM.

    Pour ton autre blog, j’ira voir ça tout à l’heure de plus près :).
    ( Sinon, tu as essayé l’ostéopathie ? ça m’aide bien sur les tensions du cou et des épaules, et la gestion de mon stress..)

  10. De mon côté, les PARF ne se font pas trop remarquer…

    Je n’ai jamais essayé l’osthéopathie mais après l’homéopathie, l’acupuncture, la phytothérapie qui ne donnent que peu de résultats, j’hésite. Mais ça reste envisageable. Mon premier but est de retrouver un médecin généraliste qui est bien mais (et c’est une chance) depuis mon déménagement, je n’ai pas été malade ! Je testerai quelqu’un pour avoir des prescriptions pour mon voyage (je ne peux surtout pas partir sans ma magnifique crème à la cortisone sur ordonnance contre les allergies dues aux piqûres de moustique !). (Tiens, si j’en ai une, je ferai une photo de l’évolution, ça mettra un peu de gore sur ce site !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.