Expériences culinaires

Photo:  Shorpy

Faisons une petite expérience culinaire, ou plutôt une comparaison de deux restaurants que je ne nommerai pas mais appellerai Resto 1 et Resto 2, dans lesquels j’ai mangé récemment pour l’anniversaire de diane. C’est instructif, vous verrez !

Resto 1 est un restaurant situé au centre ville, bien coté, à l’intérieur classique moderne, sans trop de fioritures.

Resto 2 est situé en périphérie, se retrouve dans le guide Delta, est propre et net, classique, avec une petite frise aux murs. « Cadre authentique » dit resto.be.

Tous deux ont des nappes blanches et des serviettes en tissu assorties, des chaises et tables confortables, juste ce qu’il faut de place entre les tables.

Dans Resto 1, l’accueil et le service sont discrets et polis, par un personnel formé à l’hôtellerie et habillé en costume noir.

Dans Resto 2, nous sommes accueillis par Madame, à grands renforts de « Bonjour Madâââme, Bonjour Môôôsieur » bien tonitruants. Madame porte un t-shirt blanc à strass un peu court qui laisse voir son nombril et un pantalon noir moulant avec ceinture à grosses plaques dorées.

Nous optons pour un menu à plusieurs services:  dans Resto 1, l’amuse-bouche consiste en une petite crème de champignons, une petite crème brulée et une troisième verrine dont j’ai oublié le contenu. Délicieux !

Dans Resto 2, l’amuse-bouche est une quenelle de crème fraîche allégée (avec insistance de Madame sur l’allégé) assaisonnée à la ciboulette sur lit de salade de blé. Pas mauvais, mais je ne vois pas l’intérêt d’une mousse de crème fraîche ! Même allégé, c’est déjà un peu lourd, ce qui sera une constante pour la suite du menu, tout comme les « S’il vous plaît (bien), Madâââme, s’il vous plaît (bien) Môôôsieur.

Nous continuons avec l’entrée dans Resto 1, Pastèque et melon au curry, gambas rôties aux herbes fraîches: plein de goûts différents, parfois surprenants mais qui se marient bien. (Je n’aurais juste pas mis de « s » à « gambas »… j’aurais préféré en avoir un peu plus qu’une !).

Dans Resto 2 arrive ma Belle de Fontenay aux crevettes grises (je n’ai plus les intitulés exacts et le site n’a pas encore été mis à jour). Je n’étais plus tout à fait sûre de ce qu’était une Belle de Fontenay, mais je me suis lancée, ayant une grande envie de crevettes. J’ai donc reçu une pomme de terre, délicieuse, je dois l’admettre, sur un lit de saumon fumé et de crevettes grises, avec une vinaigrette. Rien de mal à tout ça, sauf que l’assiette était brûlante et avait cuit le saumon et rendu les crevettes un peu caoutchouteuses. Les huîtres de diane était délicieuses mais comportaient de petits bouts de coquille dus à une ouverture peu, mmmh professionnelle ?, soigneuse ? Suit alors une petite pause bien méritée en attendant que les autres convives reçoivent leur soupe à l’oignon et leur sorbet.

Comme plat principal dans Resto 1, nous avons reçu la Canette des Landes cuit (sic) lentement, gâteau de légumes, cordon de chou-fleur, jus réduit. Joliment présenté sur l’assiette, délicieux au goût, entre légumes d’hiver et d’été. J’en aurais juste mangé un peu plus !

Resto 2 nous propose le Filet de marcassin sauce poivrade, accompagné de purée de panais et pommes croquettes. Aaah, la purée de panais, ça devient un nouveau classique ! Mais n’oublions pas les anciens classiques: la petite poire et les croquettes, délicieuses et certainement faites maison ! La sauce par contre manque de profondeur (pas du tout comme les expérimentations de diane samedi passé).

Quant au dessert, entre le fondant au chocolat et le sabayon, mon cœur balance (surtout quand le sabayon est fouetté sur mesure par le fils de la patronne, jeune garçon quelque peu engoncé dans son costume du dimanche) !

Résultat: deux expériences traduisant bien les différents niveaux de restaurants. Je n’ai certainement pas mal mangé dans Resto 2 mais ça reste de la cuisine bourgeoise assez simple, qui a envie d’évoluer vers quelque chose de plus moderne mais pour laquelle le cuisinier n’a sans doute pas la formation ni l’envergure. Par contre, la sabayon, rhâââ, c’est trop bon !

11 réponses sur « Expériences culinaires »

  1. J’ai beaucoup de mal aussi, mais tout dépend où tu vas. Resto 1 est juste bien pour ça. Sinon, je te conseille aussi le Fourneau, place Ste Catherine, où tout est sur le mode tapas mais en cuisine française moderne. Et donc tu manges ce que tu veux dans les quantités que tu veux.

  2. « une comparaison de deux restaurants que je ne nommerai pas mais appellerai Resto 1 et Resto 2, dans lesquels j’ai mangé récemment pour l’anniversaire de diane. »

    Soyons tatillon voulez-vous?
    1/ vous et votre moitié, vous avez opté pour le Resto 1 le midi puis le Resto 2 le soir (ou un jour suivant)
    2/ mode morfale: les restos 1 et 2 à la suite

    Voilà, j’attends ma réponse 😛

  3. Réponse: 1/
    Resto 1 le jour de l’anniversaire (un lundi)
    Resto 2 le dimanche suivant le jour de l’anniversaire, avec invitation venant de la famille

    Etant donné les petits appétits que nous avons tous les deux, c’était préférable. Par contre, pendant le séjour en Croatie en demi-pension, je me suis empiffrée (et je n’ai toujours pas perdu les kilos correspondants).

  4. Si tu aimes le fourneau je te conseille la table d’evan, terrible, genre tapas aussi, mais d’une finesse!
    j’avais pris le menu surpise, c’était un de mes meilleurs souvenirs gustatif (et c’etait ( ce n’est plus) le meme patron
    Attention a ne pas confondre avec le Gril aux herbes d’Evan qui en a déçu plus d’un et qui est un resto de type gastro très très classique

    mais dis moi t’as pas envie de lever le voile sur resto 1 et resto 2 ;o)

  5. Resto 1 est à côté du Fourneau, Resto 2 est à Anderlecht. Je n’en dirai pas plus !

    La table d’Evan, c’est lequel alors ? Celui au Sablon ? Sinon, le Gril au herbes me tente malgré tout.

  6. c’est a wemmel, juste a cote du gril …c »st juste un autre concept dans la meme maison :o)

    alors le 1 er je pense avvoir trouvé, le 2 eme, ça va être difficile, mais je vais m’en contenter ;o)

  7. Ah oui ! sinon, il y a le Fourneau 2 rue Royale près du Sablon. Un peu différent mais même concept de tapas.
    Pour Resto 1, j’en avais déjà parlé cet hiver ! Pour Resto 2, je ne le citerai pas, mais je pense qu’il existe des dizaines de restaurants du genre…

  8. je ne savais pas pour le fourneau 2, le grill je n’ai eu que de mauvais retour, une mauvaise passe pour le moment, …
    dans le genre gastro, je ne peux que trop te conseiller « les flaneries gourmandes »! rue Berckmans 2,1060 BRUXELLES.
    rah les resto’s, un sujet qui me passionne, le gout, l’accueil, le lieu, une petite gargote au fin fond d’outsiplou qui peu se révélé une découverte, comme le resto hype du moment, parceque je veux me faire mon prorpre avis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.