Mais comment avez-vous fait pour trouver une maison aussi vite ?

Mais comment avez-vous fait pour trouver une maison aussi vite ? Il y a plein de gens qui cherchent pendant des années… Voilà une question qu’un ami m’a posée ce matin.

Je ne raconte pas tout sur ce blog, tout d’abord ! Notre envie de déménager date d’il y a plus d’un an mais à cette époque, ce n’était qu’un rêve. Il nous manquait les sous. Entretemps, le hasard des choses a résolu une partie de la question.

Nous savions dès le départ dans quelle partie de Bruxelles ou environs nous voulions aller. C’était déterminé par nos lieux de travail respectifs (donc plutôt l’est ou le nord-est ou le sud-est), et le désir de ne pas rallonger nos temps de trajet, de les raccourcir même si possible pour diane et d’avoir un changement maximum. Il fallait donc trouver un endroit bien désservi par les transports en commun, ce qui éliminait des endroits pourtant attractifs tels les collines vallonnées de Hoeilaart ou les abords de la forêt à Tervuren.

diane voulait un grand jardin sans vis-à-vis, moi je voulais un jardin dans lequel je pourrais faire un potager. Un emplacement de parking ou un garage était impératif, le calme aussi. Trois chambres me semblaient juste bien, plus c’était bien aussi. L’état de la maison n’était pas le plus important: soit elle était rénovée mais il fallait que ce soit à notre goût (pas si simple – vous ne pouvez pas imaginer les horreurs que j’ai vues dans les annonces !) soit on refaisait tout mais c’est vrai que les travaux, ce n’est pas drôle.

Mon étude du marché (un bien grand mot !) a commencé à l’automne en consultant Immoweb tous les jours ainsi que la revue gratuite Logic Immo. Mais c’est le hasard qui nous a décidé à aller visiter une maison le mois passé… sauf que ça ne s’est jamais fait: elle venait d’être vendue. Tout cela nous a poussé à chercher plus activement, à visiter une maison très bien situé mais minuscule.

En regardant les annonces, j’ai commencé à appeler pour avoir les adresses exactes, ce qui éliminait 90% des possibilités et j’ai eu des moments de découragement profond en voyant les prix de ce qui était bien situé. Et puis est apparue l’annonce de la maison que nous allons acheter. Elle avait déjà été mise en vente auparavant (mais les ventes ont été cassées pour différentes raisons) et son prix était au-dessus de notre budget à l’époque (entretemps, il a bien baissé). Et puis diane trouvait le jardin un peu trop petit. Mais quand nous avons été la visiter, nous l’avons aimée tout en nous posant malgré tout quelques questions sur sa taille (que nous avons vite balayé en nous disons qu’actuellement, nous n’utilisons pas l’entièreté de la maison). C’est surtout sa situation qui nous plaît, si près de tout (du métro, des magasins) et pourtant au calme dans une rue sans issue. Et il n’y a rien à faire, juste un peu de peinture pour changer les couleurs des murs (peints en beige, très neutre donc, juste un peu trop neutre pour nous !). Et dans un avenir plus ou moins proche, voir si on peut remplacer les plaques de cuisson en vitrocéramique par des taques au gaz.

Voici deux photos, une de l’arrière de la maison et une de la cuisine, prise depuis le salon: