Le grand livre

le-grand-livre_zpsvxuxflxmJe vais essayer d’être un peu plus rigoureuse et de parler des livres que j’ai lu dès que je les ai terminés. C’est déjà mal parti vu que ça fait déjà bien deux semaines que j’ai lu les dernières lignes du roman de Connie Willis, Le grand livre. D’accord, j’ai des circonstances atténuantes pour la dernière semaine (peut-être plus de nouvelles à ce sujet plus tard).
Ce livre m’avait été chaudement recommandé comme étant très beau et en même temps très triste. Ce qui était vrai… je ne l’ai pas lâché avant de connaître la fin.
J’avais toujours prétendu ne pas aimer la science-fiction (dans le sens général du terme), mais ce livre, ainsi que d’autres lus dernièrement, me font changer d’avis. Je reprécise donc: je n’aime pas les récits futuristes, avec mondes imaginaires pleins de technologies et de navettes spatiales. Par contre, des histoires se tournant vers le passé, des machines à remonter le temps, des uchronies, tout ça me passionne !
Le grand livre se passe dans un futur proche, à un moment où on a inventé les voyages dans le temps, et oscille entre le présent du récit et le passé, le Moyen Age dans lequel des chercheurs ont envoyé Kivrin, étudiante en histoire. Elle s’y retrouve à une époque très agitée, celle des épidémies et des hivers glaciaux tandis que l’époque présente est bien pluvieuse et toute aussi touchée par la pandémie. Va-t’elle survivre ? Est-elle condamnée à rester dans le passé ? Lisez le livre, vous ne serez pas déçus !
D’ailleurs si vous avez des suggestions du genre, je suis toute ouïe… un message écrit conviendra aussi.

3 réponses sur « Le grand livre »

  1. « du genre », je ne sais pas, mais je suis une grande, GRANDE admiratrice de Kurt Vonnegut, qui est au ciel maintenant (j’écris ça parce que je sais que, là où il est, ça doit bien le faire rigoler 😉 )?
    Ce n’est pas tout à fait de la S/F, mais c’est vraiment bien !
    Et les romans de Neil Gaiman aussi (scénariste des BD « Sandman »), plutôt dans le genre « fantastique ».
    Et puis, les classiques Isaac Asimov et Robert Matheson.

    En tous cas, je prends note de celui-là.

  2. Supprimer
    Anonyme François a dit…

    Je te conseille déjà « sans parler du chien », un autre titre de Connie Willis basé sur le voyage dans le temps, cette fois-ci l’Angleterre victorienne.

    8:51 AM
    Supprimer
    Blogger popupmonster a dit…

    Merci ! j’y pensais déjà.

    9:57 AM
    Supprimer
    Blogger popupmonster a dit…

    Désolée Catherine, ton message est resté oublié sans que je le publie. Le mal est donc réparé. Merci pour tes conseils !

    3:23 PM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.