Un an de lectures

J’ai du remonter à septembre 2007 pour retrouver mes dernières notes de lectures ! Et comme je ne range pas les livres dans ma bibliothèque tant que je n’ai pas fait ça, la pile a grandi, grandi, grandi… Je donc vais essayer de combler ce vide bien que je ne me souvienne pas toujours bien des mes impressions post-lecture. Donc du plus ancien au plus récent:

– Marisha Pessl, La physique des catastrophes: un des romans de la rentrée mais beaucoup trop long, pas aussi drôle que prévu, plutôt énervant même et une intrigue qui se traîne sur 500 pages pour se développer dans les 100 dernières. (Et hop ! un de rangé ! et bien non, je dois réorganiser ma bibliothèque, il n’y a plus de place.)

– John Keay, Mad about the Mekong: l’auteur parcourt la route qu’ont emprunté les premiers explorateurs du cours du Mékong. Allers-retours entre le passé et le présent. Passionnant ! Surtout parce que j’avais lu les récits de Francis Garnier et Henri Mouhot.

– Jerry Hopkins, Thailand confidential: pour préparer le voyage en Thaïlande, rien de tel que de lire un récit de l’intérieur, ici donc, celui d’un Américain qui vit à Bangkok depuis des années. De sa femme thaïlandaise qui ne maîtrise pas bien l’anglais vient l’expression « I feel a little bit woo-woo-woo » quand elle est un peu saoûle. C’est resté !

– Neal Stephenson, Cryptonomicon: un des livres de l’année, surtout aussi par le nombre de pages. J’ai mis du temps à entrer dans l’histoire (un volume et demi sur trois) mais après quel désir de continuer. Quand j’ai eu terminé, j’étais déçue, j’en voulais encore.

– Cormac McCarthy, La route: après avoir lu tous ses autres livres, je suis toujours aussi accro. Ce récit post-apocalyptique est longtemps resté dans ma tête, j’ai essayé de créer les images et pensé au film qu’on pourrait en tirer. Apparemment, c’est en cours, par un proche de Nick Cave ! ça promet !

– Jim Harrison, Aventures d’un gourmand vagabond: si vous aimez la cuisine, il faut le lire ! Autrement aussi d’ailleurs. Je n’ai jamais vu un tel ogre, mais qui aime cuisiner, préparer pendant de longues heures les oiseaux qu’il a tué à la chasse. Mais quelles quantités !

– Haruki Murakami, Le passage de la nuit: récit qui me réconcilie avec l’auteur, je n’avais pas trop aimé le précédent avec ses irruptions de l’imaginaire à tout moment. Il y en a un peu ici aussi mais c’est mieux intégré à mon goût.

– Blake Nelson, Paranoid Park: J’ai d’abord lu le livre puis vu le film. Pour moi c’était le bon ordre, et je préfère le livre, plus linéaire, montrant plus une évolution psychologique. Du même auteur que Girl, que j’avais adoré il y a une dizaine d’années.

– Chuck Palahniuk, Survivant: après avoir regardé Big Love, la série, c’était sur un conseil que j’ai entamé ce livre. Même sujet, la secte fondamentaliste, quoique traité bien différemment. Pas mal mais un peu « trop » à mon goût.

– Barbara Kingsolver, Animal, vegetable, miracle (en français, Un jardin dans les Appalaches): ou comment une famille décide de vivre pendant un an de la production du jardin, légumes et fruits, et animaux. Passionnant, surtout quand on sait que ça se passe aux Etats-Unis où l’écologie n’est pas au même niveau qu’ici. Plein de bonnes recettes et de conseils pour cultiver son jardin.

– Laura Kasischke, A moi pour toujours: le Laura Kasischke que j’oublierai vite. Les autres sont tellement mieux. Histoire d’une femme mariée qui a un admirateur secret, et la manière dont sa vie se lie et se délie.

– Antonia Bolingbroke-Kent & Jo Huxster, Tuk tuk to the road: Bangkok-Londres en tuk tuk, par deux gamines de trente ans. Très léger, énervant parfois par leur méconnaissance du monde mais touchant quand on connait l’histoire personnelle d’une des deux filles qui en est une d’automutilation et de tentatives de suicide répétées.

– Claire Messud, Les enfants de l’empereur: ça ne fait pas si longtemps que je l’ai terminé, et je ne me souviens déjà plus si c’était bien… sans doute très passe partout. Lu à un moment où j’en avais marre de lire des chroniques familiales et comédies de moeurs.

– Rory MacLean, Magic Bus: fantastique récit de voyage à la suite de tous ces hippies voyageurs des années 60-70 qui partaient vers l’Inde et le Népal. Toute une époque à découvrir, et avec un peu de chance, ce n’est pas difficile de trouver quelqu’un dans son entourage qui a fait le périple. Ou qui a eu envie de le faire.

– Poppy Z. Brite, Liquor: pas mal, mais moins passionnant au point de vue histoire que ses récits de vampires. Par contre, la description de la Nouvelle-Orléans donne envie de partir tout de suite. Premier d’une trilogie, mais je ne pense pas que je lirai les suivants. Histoire de deux cuisiniers qui montent leur propre restaurant.

– Mary Gaitskill, Veronica: un livre que j’ai lu sans faire trop attention, parce qu’il m’ennuyait un peu. Même si je me suis rendue compte en cours de route qu’il était très bien construit. Histoire d’une mannequin déchue, et de son amitié pour Veronica, atteinte du sida dans les années 80.

– Caroline Riegel, Du Baïkal au Bengale (Soifs d’Orient et Méandres d’Asie): récit de voyage d’une ingénieur française spécialisée dans les barrages à la rencontre de l’eau. Récit proche de la population, parfois jusqu’au plus profond dénuement, comme cet hiver passé au Zanskar dans des conditions primitives. Passionnant, dans la lignée de Bernard Ollivier.

– François Simon, Aux innocents la bouche pleine: billets de critique gastronome. Allez voir son blog, c’est bien plus intéressant !

– Douglas Coupland, Jpod: comme souvent chez lui, des problèmes de scénario trop faible et de manque de ryhtme, mais jubilatoire pour toutes ces petites touches. Au plus on est geek au plus on comprend, beaucoup de références à la culture populaire, et sourires fréquents.

Une réponse sur « Un an de lectures »

  1. Excellent ! J’ai déjà repéré quelques titres à acheter ou à mettre en commande pour la bibliothèque 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.