Le Womex à Séville

Du 25 au 29 octobre a eu lieu à Séville le Womex ou World Music Expo. C’est un genre de grande foire annuelle (dans des villes différentes chaque année) sur les musiques du monde, qui réunit les labels, les artistes et leurs agents, les organisateurs de concerts…
J’y ai donc été pour mon travail et j’ai passé mes journées à discuter avec plein de gens et à échanger des cartes de visite contre des cd, souvent des samplers mais aussi de temps en temps des albums complets. Il faudra que je fasse le tri dans tout ça !

Les soirées étaient occupées par de nombreux concerts, également ouverts au public, et j’ai picoré des choses par ci par là. Le gros problème, c’était la qualité sonore: je voulais aller voir Salsa Celtica, un groupe qui mélange musiques irlandaises et cubaines (oui, ça a l’air bizarre mais on en m’en a dit beaucoup de bien, et les cd sont pas mal) mais le son était une espèce de bouillie qui résonnait dans un grand hall de foire. Bref, 2 minutes ont suffit pour me faire fuir.


Un excellent concert était celui du groupe de nuevo flamenco Son de la Frontera, énergique et avec danseur macho comme il faut !

Autre découverte: le txalaparta, instrument basque composé de poutres en bois sur lesquelles on frappe avec des bâtons. Le duo Txalaparta, des soeurs jumelles, a réussi à donner un nouveau souffle à un instrument habituellement réservé aux hommes.

J’ai raté Boom Pam, nouveau groupe israélien qui fait du surf avec guitares et tuba. Le concert était très bien, paraît-il mais j’ai reçu le cd en consolation.

Une déception: je voulais voir Homayun Sakhi, un Afghan joueur de luth rubab mais il n’a pas obtenu son visa. Le concert a été remplacé par une conférence de Ted Levin, spécialiste en la matière et auteur de livres très intéressants et par le visionnement d’un dvd. Autre groupe qui n’a pas obtenu son visa, c’est Kassai All Stars. Si ça continue comme ça, bientôt on ne verra plus que des artistes du pays !

Sur Mondomix, dans la page Reportages, il y a un compte-rendu du Womex, avec des extraits en vidéo des concerts.

Malgré toutes ces activités, j’ai eu un peu de temps pour me promener dans la ville mais je n’ai pas visité les jardins de l’Alcazar comme je l’aurais souhaité parce que la file pour y entrer était trop longue.
Quelques photos:



Une réponse sur « Le Womex à Séville »

  1. 2 commentaires
    Fermer cette fenêtre Passer au formulaire de commentaire

    Anonyme Anonyme a dit…

    Pourquoi mon boulot il m’envoit pas à Séville de temps en temps hein pourquoi ?

    Merci pour les photos.

    E.

    1:11 PM
    Supprimer
    Blogger popupmonster a dit…

    euuhhhhh…les éditions précédentes ont eu lieu dans des pays plus nordiques, genre Berlin, Newcastle, Essen ou même Bruxelles. Mais ce qui est sûr, c’est que l’année prochaine, c’est de nouveau Séville. Je ne suis juste pas sûre s’il y aura encore un budget pour m’y envoyer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.